Légendes d’Annecy et de Haute-Savoie

Annecy et plus généralement la Haute-Savoie sont des territoires bercés de légendes. Si certaines sont plus connues que d’autres, elles sont aussi l’occasion d’en apprendre plus sur la culture locale.

La légende de la Dame d’Angon

dame du lac annecy L’une des légendes les plus célèbres d’Annecy est celle de la Dame d’Angon, Bernoline. Elle narre l’histoire de Bernoline, une jeune châtelaine vivant dans le château d’Angon. Après avoir épousé un chevalier, ce dernier partit chercher une étoile brillante promise à Bernoline mais fit un pacte avec le Diable en chemin, lui coûtant son âme.

Désespérée, Bernoline se jeta dans le lac d’Annecy depuis le Roc de Chère, où elle hante désormais les profondeurs du lac, cherchant éternellement son chevalier perdu.

Plus d’informations : la Légende de la Dame d’Angon

La Fée du Lac

village au bord de l'eau La légende raconte qu’il y avait autrefois un village paisible sur une presqu’île près de Duingt. Un soir de Noël, une vieille femme et son chien cherchèrent refuge, mais furent rejetés de partout. À minuit, la vieille femme se transforma en une magnifique jeune femme et son chien en un loup blanc. La fée du lac condamna alors le village pour sa méchanceté, provoquant un raz de marée qui l’engloutit.

Depuis, on dit qu’on peut entendre les douze coups d’une cloche lointaine les soirs de Noël, évoquant la plainte désespérée du village…

Plus d’informations : la légende de la Fée du Lac

La légende du Château d’Annecy

Le Château d'Annecy La légende du Château d’Annecy raconte l’histoire de Lothaire, un empereur résidant dans la cité lacustre au IXe siècle et de son épouse, une princesse nommée Tiedtberge. Devant les infidélités de l’empereur, la reine commence à lui faire de nombreux reproches.

Dans le but de retrouver sa liberté, Lothaire tente de se débarrasser de Tiedtberge en la faisant enfermer dans le cachot le plus sombre du Château d’Annecy. La reine sera sauvée de sa prison par un chapelain et parviendra à s’échapper à cheval vers l’Abbaye de Talloires. Lothaire, furieux, ne parviendra pas à la retrouver. Il terminera sa vie seul, pendant que la reine coule des jours heureux.

Plus d’informations : la légende du Château d’Annecy

Les Dames de Sainte-Catherine

Au XIIIe siècle, la princesse Béatrix-Marguerite de Genève fonda un couvent à Sainte-Catherine, près d’Annecy. Des religieuses de l’abbaye de Bonlieu-sous-Sallenôves y résidaient. Pendant plus de deux siècles, elles vécurent paisiblement, jusqu’à ce que l’oisiveté prenne le dessus sur leur mode de vie.

croix de sainte catherine hauteurs Annecy Saint-François de Sales tente de rétablir l’ordre, en vain. En 1772, le couvent fut fermé et les religieuses rapatriées à l’abbaye de Bonlieu. Seules les cinq sœurs les plus pieuses, qui mouraient de contrariété, restèrent à Sainte-Catherine, où elles décédèrent. Elles furent enterrées sous les dalles de l’abbaye de Sainte-Catherine-du-Mont.

On raconte que les fantômes de ces cinq religieuses hantent le vallon de Sainte-Catherine, cherchant l’âme de leurs consœurs. Les visiteurs du site entendraient leur souffle une fois la nuit tombée.

Plus d’informations : les Dames de Sainte-Catherine

La légende du Lac Vert

chamois blanc lac vert passy

À Passy, il se dit que les soirs de pleine lune, il serait possible d’apercevoir une forme ressemblant à un chamois blanc près du Lac Vert. L’animal aurait été tué, il y a bien longtemps, par un chasseur de Chamonix.

Devant ce drame, la Dame de la Montagne aurait versé une larme verte, qui donnera au lac sa couleur que nous lui connaissons aujourd’hui. Le corps du chamois blanc, quant à lui, reposerait toujours au fond du Lac Vert.


Plus d’informations :
la légende du Lac Vert

La légende de la Dent du Chat

pêcheur sur le lac du Bourget

Lorsque vous vous rendez au lac du Bourget, vous ne pouvez vous empêcher d’observer la montagne de la Dent du Chat. Mais connaissiez-vous sa légende ? Pas certain que vous la regardiez encore de la même façon une fois que vous l’aurez lue…

La légende dit qu’un pêcheur aurait été puni par les dieux pour ne pas avoir tenu une promesse. Il sortit alors de l’eau un chaton, qui se transforma au fil des mois en monstre.


Plus d’informations :
la légende de la Dent du Chat

Le Cheval fantôme de Sallenôves

cheval fantome de sallenoves

Si vous êtes déjà passés devant le château de Sallenôves, peut-être aurez-vous perçu des bruits de sabots enragés à travers les murs. Saviez-vous qu’il s’agissait d’un cheval fantôme ?

Il se raconte qu’un chevalier tenta d’enlever celle qu’il aimait, au nez et à la barbe de son époux. Mais le chapelain veillant, professa une excommunication qui déclencha un orage terrible. Selon la légende, le chevalier fut emporté par les flots de la rivière.


Plus d’informations :
la légende du Cheval fantôme de Sallenôves

Le Pont du Diable à Saint-Gervais

pont du diable saint gervais légende

Dans le village de Saint-Gervais, une légende raconte qu’un curé aurait conclu un pacte avec le Diable pour construire un pont solide en échange de la première vie qui traverserait ce pont.

Cependant, le curé avait l’intention de sacrifier un chat et lorsque le Diable à découvert la supercherie, il a juré de se venger… Depuis lors, le pont est connu sous le nom de “Pont du Diable”, et des rumeurs prétendent qu’un chat disparaît sur le pont tous les 50 ans le 23 mars.


Plus d’informations :
la légende à l’origine du Pont du Diable à Saint-Gervais

La Mer de Glace, une vallée verte devenue glaciaire

mer de glace qui se verdit

Selon la légende, la Mer de Glace était autrefois une vallée verdoyante où les bergers emmenaient leurs troupeaux pendant l’été. Un jour, une vieille femme pauvre et mal en demanda l’hospitalité aux villageois, mais ces derniers la chassèrent. En représailles, la femme, qui avait la capacité de jeter des sorts, transforma la vallée en glace, créant ainsi la Mer de Glace.

Dès lors, il fut impossible d’emmener paître les troupeaux dans l’alpage, peu importe la saison.

 

Plus d’informations : la légende de la Mer de Glace

Le mystérieux noyer du château de Ripaille !

La légende du noyer du château de la ripaille

Au Château de Ripaille, près du lac Léman, un batelier accepta un jour de transporter un mystérieux inconnu avec un coffre rempli de diamants lors d’une tempête. La cupidité l’emporta et le batelier fit basculer l’inconnu par-dessus bord, s’emparant du trésor. En punition, le diable le transforma en noyer. Chaque année, à la date de la malédiction, le diable surgit des profondeurs et transforme les noix de l’arbre en diamants qu’il récolte, ne laissant que de simples noix au batelier.

Les rumeurs disent toujours qu’il est dangereux de traverser le lac Léman la nuit…

Plus d’informations : la légende du mystérieux noyer du château de Ripaille