Votre média indépendant !

Plus

    Légende de Haute-Savoie : Le mystérieux noyer du château de Ripaille

    Après la légende de la Mer de Glace ou de celle du Pont du Diable, nous vous proposons aujourd’hui de découvrir un récit qui a fait frissonner des générations et qui continue de captiver l’imagination : le mystérieux noyer du château de Ripaille. Un conte qui commence une nuit d’hiver sur les bords du lac Léman…

    Les bases de la légende

    Le château de Ripaille

    Le château de Ripaille est un ancien manoir, un haut lieu historique, culturel et même viticole de Haute-Savoie. Il se trouve à Thonon-les-Bains, au bord du Lac Léman.

    Les bateliers de Thonon à Lausanne

    Autrefois, à une époque lointaine, des bateliers courageux naviguaient sur les eaux mouvementées pour conduire les gens entre Thonon et Lausanne. Ce métier, risqué et exigeant, était respecté pour sa difficulté et les dangers qu’il impliquait.

    Une nuit de tempête et de mystère

    Par une soirée pluvieuse, alors que les vagues se fracassaient contre les rochers et que la lune jouait à cache-cache avec les nuages, un batelier venait d’amarrer sa barque à Lausanne après sa journée de travail. Soudain, un homme, dont la carrure imposante se détachait à peine dans l’obscurité, arriva. L’homme, vêtu d’un large manteau sombre dont la capuche cachait le visage, portait une grosse malle en bois. Il s’avança vers le batelier et lui demanda de le faire traverser, malgré les caprices du temps et l’heure avancée.

    Le batelier refusa d’abord, prétextant qu’il était trop tard pour une telle traversée. Mais, l’homme en noir insista fermement : “Non ! Si tu effectues cette traversée pour moi, je te récompenserai grassement“. La promesse d’une telle rémunération fit changer d’avis le batelier, qui accepta malgré les conditions. Il aida alors l’homme mystérieux à embarquer et tenta de charger le coffre en bois, extrêmement lourd. Après plusieurs essais, il réussit enfin à installer le coffre au milieu de la barque, pour maintenir l’équilibre et ne pas la faire chavirer. Puis, la barque s’élança dans la nuit, ballotée par les vents violents et les vagues capricieuses.

    La révélation et la cupidité

    Batelier devenu légende Piqué par la curiosité, le batelier demanda à l’homme pourquoi son coffre était si lourd. L’homme révéla alors qu’il était rempli de diamants, nombreux et d’une pureté exceptionnelle. Il se vanta d’être l’homme le plus riche du monde et exprima son intention de présenter ses richesses dans les cours royales d’Europe. Fasciné par ces richesses, le batelier commença à se perdre dans ses rêveries, imaginant ce que pourrait être sa vie avec un tel trésor à sa disposition.

    Soudainement, dans une manœuvre, le batelier fit tanguer la barque, projetant l’homme dans les eaux du lac agitées et sombres. Il prit, évidemment, bien soin de ne pas faire chavirer le coffre ! Ignorant les cris de détresse de l’homme en train de se noyer, le batelier, sans hésiter, poursuivit sa route. Convaincu qu’il venait de devenir l’homme le plus riche du monde, il naviguait en réalité vers un avenir incertain…

    La découverte du trésor et la cachette secrète

    Peu de temps après, le batelier atteignit le port de Ripaille. Avec précaution, il sortit le coffre de la barque et l’ouvrit pour y découvrir le trésor : des centaines de diamants, chacun plus gros que le poing. Il glissa le plus petit de ces joyaux dans sa poche et décida de cacher le reste de son butin pour plus tard. Il avait l’endroit parfait en tête : la vieille tour du château de Ripaille, à moitié en ruine et abandonnée. Exténué par les événements de la soirée, il s’allongea à côté du coffre sur un tapis de fougères, laissant son esprit vagabonder sur les possibilités que cette nouvelle richesse pouvait lui offrir…

    Un châtiment surnaturel

    La légende du noyer du château de la ripaille Dans le silence de la tour du château, le batelier ne put trouver le repos. Brusquement réveillé, il vit apparaitre devant lui la tête du diable, furieux de s’être fait voler son trésor. Le diable, dans un accès de colère, maudit le batelier : “Tu m’as volé ! Tu ne profiteras pas de ton crime : changé en noyer, tu seras noyé comme moi ! Cette valise est pleine de diamants et pour ton supplice, chaque année, à minuit, la même nuit, les fruits que tu porteras se transformeront en diamants. Je reviendrai les cueillir moi-même et ne te laisserai que de vulgaire noix !” hurla-t-il. La malédiction du diable était ainsi prononcée, scellant le destin du batelier dans une ironie cruelle.

    Dans sa colère, le diable saisit le batelier et, avec une force surhumaine, le sortit du château pour le planter dans le sol ! Sous le regard furieux du diable, le batelier se métamorphosa lentement en arbre, en noyer pour être précis, qui prit racine juste devant la tour du château. Une fois sa vengeance accomplie, le diable disparut, s’enfonçant calmement dans les eaux profondes du lac. Avec le temps, le noyer grandit, enfonçant ses racines toujours plus profondément dans la terre.

    Une légende qui perdure

    Selon la légende, on raconte toujours que chaque année, à la date anniversaire de cette malédiction, un phénomène étrange se produit sur le lac. Les eaux se déchaînent, contraignant les bateliers à rester à quai. À la tombée de la nuit, le diable émerge des profondeurs et disperse les nuages d’un revers de la main. Sous le clair de lune, les noix de l’arbre maudit se métamorphosent en diamants. Le diable n’a alors plus qu’à faire sa récolte.

    Depuis ce jour, les rumeurs disent qu’il est dangereux de traverser le lac Léman la nuit… Mais au-delà des superstitions, cette légende transmet en réalité un message moral : “Bien mal acquis ne profite jamais”, rappelant les conséquences inévitables de l’avidité et de la malhonnêteté.

    Les autres légendes de Haute-Savoie

    Annecy, ainsi que la Haute-Savoie dans son ensemble, sont des terres riches en légendes. Certaines de ces histoires sont plus célèbres que d’autres, mais toutes permettent d’en apprendre plus sur culture et les traditions locales. Si vous souhaitez en découvrir d’autres :

    ⏷ Plus de 90 activités rien qu'en Haute-Savoie ! ⏷
    Marine B.
    En tant que rédactrice pour le média indépendant Annecy-Ville, je suis ravie de vous guider à travers les charmes de notre ville.
    Découvrez avec moi les récits, les événements et les endroits exceptionnels qui font la beauté de notre Venise des Alpes.

    1 COMMENTAIRE

    1. Merci pour nous faire connectés légendes dont je suis friand.
      J’ai par le passé, découvert Rennes le Château et la légende du prêtre Béranger Saunieres. Captivant !

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    S'il vous plaît entrez votre commentaire!
    S'il vous plaît entrez votre nom ici

    Stations Patinoire Visites Lac Montagnes Sport Hébergements Se déplacer Villes & Villages Plages Piscines

    Le mag'

    Que faire à Annecy le week-end du 23 au 25 février...

    Alors que février se termine, c'est le moment de découvrir les activités et les événements incontournables à Annecy et dans ses environs pour ce...