La légende de la Mer de Glace : une vallée verte devenue glaciaire

mer de glace qui se verdit

Les légendes sont nombreuses dans les Alpes, et notamment en Haute-Savoie. Après celles de Bernoline ou du Cheval Fantôme de Sallenôves, nous vous proposons donc de découvrir celle de la Mer de Glace, située à Chamonix Mont-Blanc.

Une vallée verte et paisible

troupeau de moutons en alpages chamonix

Selon la légende, la Mer de Glace était autrefois une vallée verdoyante, où les bergers se plaisaient à emmener leurs troupeaux de vaches et de moutons du début de l’été jusqu’à sa fin.

Là-haut, les bêtes pouvaient profiter d’une herbe particulièrement savoureuse, tandis que les bergers bénéficiaient de la quiétude des lieux.

Un jour, alors que tout était paisible, une vieille femme apparut dans l’alpage. Pauvre et mal en point, elle demande l’hospitalité aux villageois. Mais ces derniers, vils et profiteurs, la chassèrent. Ces hommes et ces femmes ne connaissaient pas la bienveillance, d’autant plus que la pauvre vieille n’avait rien à leur offrir en retour.

La naissance de la Mer de Glace

Rejetée de toutes parts, la vieille dame rebroussa chemin. Mais ce que les villageois ne savaient pas, c’est qu’elle leur avait caché un secret. En effet, la femme avait la capacité de jeter des sorts. Une fois sur la crête, elle décida de se venger du manque d’hospitalité dont avaient fait preuve les bergers. Elle transforma alors la vallée verte en un territoire de glace.

Dès lors, il fut impossible d’emmener paître les troupeaux dans l’alpage, peu importe la saison. De même, l’exploitation des champs à des fins agricoles ne perdura pas. Tout n’était que neige et glace. La vieille femme avait donné naissance à la Mer de Glace.

La découverte de la Mer de Glace

Longtemps, la haute montagne ne fut pas approchée, les sommets étant considérés comme maudits. C’est en 1741 que les premiers explorateurs décidèrent de s’approcher des glaciers. Et les parmi les premiers à se rendre à la Mer de Glace, nous retrouvons deux aventuriers, William Windham et Richard Pococke.

Après avoir emprunté des sentiers complexes et escarpés, souvent utilisés par des chasseurs, ils se retrouvèrent nez à nez avec le glacier, beaucoup plus bas à cette époque. William Windham le décrivit alors comme tel : “Ce glacier est semblable aux mers du Groënland ou à un lac agité d’une grosse bise et gelé tout à coup“. C’est ainsi qu’il fut nommé Mer de Glace.

La Mer de Glace aujourd’hui

Aujourd’hui, et si l’aspect paysager de la Mer de Glace a longtemps été mis en avant, les acteurs du territoire se recentrent aujourd’hui sur la valeur patrimoniale des lieux. La raison ? Le recul toujours plus conséquent de la Mer de Glace, en raison de la hausse des températures et du dérèglement climatique. Il faut dire qu’en 25 ans, la langue glaciaire a reculé de 800 mètres et a perdu 100 mètres d’épaisseur. Notez que la grotte de glace, qui se visite, est retaillée tous les ans.

© France 3 Auvergne-Rhône-Alpes

Article précédent5 activités sportives pour dépenser vos enfants cette année sur Annecy
Article suivantInsolite ! Et si vous testiez le repas gastronomique dans les airs à Thonon ?

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici