Le Château d’Annecy

Monument emblématique de la Venise des Alpes, cet édifice est un incontournable du tourisme culturel. Mais il ne s’agira pas des vielles pierres ennuyeuses, puisque ce musée présente aussi des expositions temporaires variées et un Observatoire des lacs alpins.

Un peu d’Histoire

Ancien château fort XIIe siècle, l’édifice a connu plusieurs transformations : d’abord place forte, il sera le lieu d’habitation des Ducs de Savoie, puis il servira de caserne à la Révolution et pendant les deux guerres mondiales. Complètement laissé à l’abandon, il est racheté par la Ville d’Annecy en 1952 pour la somme modique d’1,52 € qui va le restaurer progressivement et le transformer en musée. Lors de sa construction, on ne retrouve pas de traces de souterrains. Pourtant, la plupart des châteaux possédaient des galeries qui permettaient de s’enfuir en cas de siège prolongé. Il existe cependant de grandes galeries sous l’édifice.

Un lieu culturel aux multiples facettes

Le château propose au visiteur des collections permanentes sur les thèmes des beaux-arts, de l’archéologie et de l’histoire naturelle, mais aussi des expositions temporaires sur l’art contemporain et le cinéma d’animation.
La visite des différentes composantes de l’édifice permet d’appréhender sa construction au fil du temps avec, dès 2020, un accès au chemin de ronde qui passionnera les plus jeunes visiteurs.

Le Château d’Annecy

Dans la cour du château se trouve un puits de plus de 40 mètres de profondeur qui descend en dessous du niveau du lac. Il a été creusé au 14 e siècle. La place du château recouvre un ancien cimetière. Lors de l’aménagement de cette place, des fouilles ont mis en évidence le cimetière de l’ancienne église de Saint-Maurice. Des vitres installées sur le sol permettent de voir des vestiges de ce lieu. Dans le logis Perrière qui abrite l’observatoire des lacs alpins, vous pouvez voir une œuvre fictive qui représente le fossile d’un couple de sirènes.

Un nouveau dispositif de médiation culturelle expérimental a été installé devant le tableau d’André Giroux “Le torrent, vallée de la Dranse”. Il permet de poser ses coudes sur une borne audio à conduction osseuse. Des sons sont ainsi diffusés : bois, torrent, pinceau. Cette approche implique le spectateur pour qu’il reste plus longtemps devant cette œuvre. Il a fallu cinq ans de recherche pour produire ce dispositif au CNRS.

Informations pratiques

Situé, évidemment, Place du Château à Annecy.

Les horaires

    • Du 2 janvier au 31 mai et du 1er octobre au 31 décembre
    • Ouvert tous les jours, sauf mardi, de 10h à 12h et de 14h à 17h

 

    • Du 1er juin au 30 septembre
    • Ouvert tous les jours de 10h30 à 18h

 

  • Fermé les dimanche et lundi de Pâques et le 1er mai, 8 mai, 1er novembre, 11 novembre, 25 décembre et 1er janvier
  • Important : les billets ne sont plus délivrés 45 minutes avant la fermeture des portes

Les tarifs

  • Plein Tarif : 5,50 €
  • Tarif de groupe (+ de 5 personnes) : 4,20 € par personne
  • Tarif réduit (étudiants, moins de 25 ans, etc.) : 3 €
  • Billet jumelé Musée château / Palais de l’isle : 7,20 €
  • Entrée gratuite pour les journées du patrimoine

Renseignements & réservations

    • Renseignements au Musée-Château
    • Tel: 04 50 33 87 30
    • Mail : musees@annecy.fr

 

Le petit plus d’Annecy-ville.fr

La visite propose un accès gratuit à l’Observatoire des lacs alpins, ce musée dans le musée présente la faune lacustre : poissons et écrevisses dans de nombreux aquariums.

La boutique du château permettra de se faire un petit cadeau entre livre, catalogue et petite restauration.

Dès 2020, la vente de billet ne se fait plus à l’intérieur du monument, mais sur la place, à gauche du château. Il vous faudra compter deux bonnes heures pour une visite complète.

Des expositions temporaires de grande qualité

Le musée-cchâteau d’Annecy a la particularité, en plus des expositions permanentes en lien avec l’Histoire de la ville de proposer des expostions thématiques temporaires.

Pendant la période de pandémie liée au coronavirus, le musée lorsqu’il était fermé présentait certaines de ses œuvres sur ses pages Facebook, Instagram et Youtube. Par exemple, une sélection d’œuvres de l’exposition « Pietà, dans l’atelier des sculpteurs savoyards à la fin du Moyen Âge » est présentée par la commissaire de l’exposition. Les échanges entre l’université Grenoble-Alpes, les musées d’Annecy et de certains musées italiens, suisses et français a été remarquable. Pour permettre au public de voir physiquement les œuvres présentées, les visiteurs ont pu suivre les visites guidées du 3 décembre 2021 au 14 mars 2022.

Exposition Pietà. Dans l’atelier des sculpteurs savoyards de la fin du Moyen Âge

Une exposition consacrée à Michel Ocelot le créateur du film d’animation « Kirikou et la sorcière » est à découvrir jusqu’au 11 octobre 2021. Cet événement nommé « Michel Ocelot, l’artificier de l’imaginaire » présente plus de 40 œuvres originales. Ses films d’animation mettent en avant des compositions élégantes et des magnifiques décors héritiers des théâtres en papier de l’imagerie d’Épinal. Michel Ocelot est régulièrement présent également lors du Festival International du Film d’Animation d’Annecy.

Exposition Michel Ocelot artificier de l’imaginaire

Vidéo aérienne du Château d’Annecy