La Dame de Haute-Savoie de Francis Cabrel : qui était-elle ?

Mayères sallanches ©M. Pitteloud

Constance. C’est à elle que fait référence Francis Cabrel dans sa chanson La Dame de Haute-Savoie. Mais qui était-elle ? Nous revenons sur les origines de cette première piste de l’album “Fragile”, sorti en 1980.

Retour sur La Dame de Haute-Savoie

La Dame de Haute-Savoie est une chanson de Francis Cabrel issue de l’album “Fragile”. Sorti en 1980, il s’agit du troisième du chanteur français. Le titre du troisième single de cet opus a été largement inspiré par Georgia, de Ray Charles. Et dans sa chanson, Francis Cabrel porte un regard critique sur sa notoriété, alors qu’il n’a que 27 ans à cette époque. “Fragile” est certainement le premier album montrant l’engagement du chanteur, dans lequel figure une autre chanson d’amour, L’Encre de tes Yeux.

Un attachement particulier à la Haute-Savoie

Concrètement, la Haute-Savoie apparaît comme le refuge de l’artiste. Car c’est bien à Sallanches, à quelques dizaines de kilomètres d’Annecy et de Chamonix, que l’interprète de Je l’Aime à Mourir prend le temps de se ressourcer. À tel point que Francis Cabrel n’hésite pas à placer la Haute-Savoie directement à la seconde place des plus beaux départements de France, derrière le Lot-et-Garonne. C’est en tout cas ce qu’il répondra à Danièle Gilbert en 1980, lors de l’émission Midi Première.

Qui était Constance, la Dame de Haute-Savoie ?

Dans sa chanson La Dame de Haute-Savoie, Francis Cabrel fait référence à une certaine Constance. Il s’agit d’une amie de la famille habitant alors à Sallanches, sur le coteau de Saint-Martin et chez qui le chanteur allait régulièrement en vacances. Cette dame brune qui était connue pour être la bibliothécaire du lycée privée Saint-Joseph était aussi une excellente cuisinière. Constance, toujours très à l’écoute des jeunes, était appréciée de tous. Aujourd’hui, si elle ne fait plus partie de ce monde, nul doute que la Sallancharde est toujours dans le cœur de l’artiste.

Constance, à l’origine du restaurant des Glières ?

chez constance glières © Chez ConstanceDu côté d’Annecy, il se dit que Constance est à l’origine du restaurant portant ce même prénom et situé au Plateau des Glières. Légende ou réalité, nous ne le saurons probablement jamais. Et c’est aussi cela qui fait le charme de cette histoire. Quoi qu’il en soit, l’histoire de la ferme d’alpage débute en 1974, lorsque Constance et son mari, Joseph, ouvrent le café restaurant.

Au fil des années, l’auberge devient un lieu incontournable et les locaux s’y donnent rendez-vous pour déguster les fameux beignets de pommes de terre. L’histoire de Chez Constance s’est ensuite poursuivie avec le fils de Constance, Yves, et aujourd’hui avec sa petite-fille, Delphine.

Article précédentAnnecy : existe-t-il vraiment des hébergements pas cher ?
Article suivantLes Gets : le domaine skiable non-fumeur dès le 17 décembre

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici