Votre média indépendant !

Plus
    AccueilDans le départementDans quelles rivières de Haute-Savoie peut-on trouver de l'or ?

    Dans quelles rivières de Haute-Savoie peut-on trouver de l’or ?

    De nombreuses rivières de Haute-Savoie contiennent de l’or. L’orpaillage se pratique depuis très longtemps. Dans quels ruisseaux et avec quel matériel ?

    Les principaux ruisseaux aurifères de Haute-Savoie

    La recherche d’or dans les rivières de notre région remonte à l’époque Romaine et au Moyen-Âge. Le Chéran était déjà réputé il y a fort longtemps. On pouvait découvrir de belles paillettes d’or qui étaient détachées par le torrent des roches cristallines du massif des Bauges. En amont d’Alby-sur-Chéran, on trouve les zones aurifères les plus riches du côté de Cusy et du Moulin Janin. Une grosse pépite d’or qui pesait 43,5 grammes a été découverte près du vieux pont d’Alby-sur-Chéran. Les paillettes issues du Chéran ont la particularité d’être constituées d’or très pur à 22-23 carats.

    Les anciennes mines de plomb et de cuivre de Servoz contenaient de l’or. Mais les principaux cours d’eau aurifères de Haute-Savoie sont : le Rhône, l’Arve, le Fier, le Chéran,  les Usses, l’ensemble de la vallée du Chéran de Cusy à Saint-Silvestre, l’Arve et les Drances et leurs affluents. On note aussi de belles paillettes dans les sables de l’Arly entre Saint-Gervais-les-Bains et Megève. C’est notamment des filons de pyrite qui révèlent des traces d’or dans ce secteur. Des historiens relatent la présence du métal jaune dans les ruisseaux proche de la frontière avec la Suisse.

    L’orpaillage dans le Fier

    Le Fier est une rivière qui traverse Annecy et qui peut receler quelques belles surprises pour les chercheurs d’or du dimanche. Lors de la période glaciaire, un important glacier de 1 000 mètres d’épaisseur, venait du Beaufortin par Faverges jusqu’à Annecy. Il transportait des roches granitiques qui contenait divers métaux dont de l’or. En broyant ces roches, le glacier a libéré au fil du temps le métal précieux qu’elles contenaient.

    L’orpaillage dans le Fier est aujourd’hui une activité de loisirs. Il y a en effet très peu d’or dans ce torrent. De nombreuses heures sont nécessaires pour découvrir un gramme d’or alluvionnaire. Mais la patience finit par payer et c’est l’occasion d’être en contact avec la nature et l’écosystème d’une rivière des Alpes.

    L’Office du Tourisme Rumilly-Albanais propose des sorties découvertes d’initiation à l’orpaillage en conduisant le public vers des spots accessibles : bancs de sable et de gravier. Le matériel nécessaire est fourni : pelle, pan, batée, seau et tamis.

    Le cours du kilo d’or, valeur refuge par excellence, n’a de cesse d’augmenter. En 1999, il fallait débourser 7 500 € pour acheter un lingot d’un kilo, plus de 33 000 € en 2010 et 48 000 € en 2021.

    Vidéo de recherche d’or dans le Fier près d’Annecy

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    S'il vous plaît entrez votre commentaire!
    S'il vous plaît entrez votre nom ici

    Le mag'

    Spectacle Pat’Patrouille à l’Arcadium d’Annecy le 16 février 2022

    Retrouvez les neuf chiens et Ryder du célèbre dessin animé Pat'Patrouille sur scène à l'Arcadium d'Annecy pour une aventure musicale avec des gags, du...