Votre média indépendant !

Plus

    Fête du Lac d’Annecy et environnement

    L’édition 2023 de la Fête du Lac, qui aura lieu samedi, est un événement attendu de beaucoup à Annecy et plus généralement dans la région. Mais à l’heure où l’environnement est au cœur des préoccupations, qu’en est-il du bilan carbone et de la prise en compte écologique lors de la Fête du Lac ?

    En 2022, le premier bilan carbone

    feu d'artifice haute-savoie Suite à l’édition 2022 de la Fête du Lac, un tout premier bilan carbone a été réalisé. Un point qui avait été inscrit dans le cahier des charges de l’événement et qui a dû être effectué par le prestataire.

    Est notamment ressorti de ce bilan que l’empreinte carbone de la Fête du Lac s’est élevée à 6,73 tonnes d’équivalents CO2. Si cela ne vous parlera peut-être pas, considérez que cela représente 4 allers-retours entre Paris et New-York, répartis de la façon suivante :

    • 67,41% pour le transport de marchandises
    • 19,47% pour les feux d’artifice
    • 13,22% pour l’électricité relative au spectacle

    Vers une réduction de l’empreinte carbone

    Évidemment, l’objectif de la Ville d’Annecy et des organisateurs est de réduire peu à peu cette empreinte carbone. Ainsi, 80% des produits viennent de prestataires locaux. Des systèmes d’allumages sans inflammateurs sont désormais utilisés, tandis que l’aluminium présent mis en place pour la couverture des mortiers sur les pontons a été supprimé.

    Lors de la Fête du Lac, un contrôle numérique permet désormais de réduire les retards pyrotechniques. Une manière de réduire la surface à protéger des intempéries sur les mortiers de lancement relatifs aux bombes d’artifice.

    Des actions en faveur de l’environnement

    La Fête du Lac d'Annecy Dans le but de rendre la Fête du Lac plus écologique, diverses actions sont mises en place. Jusqu’à présent, par exemple, les chandelles monocoup et romaines des calibres 30, 45, 50 et 60 étaient couvertes par des bouchons en plastique.

    C’est désormais terminé. Ces bouchons ont été remplacés par des films ininflammables et imperméables, totalement naturels et biodégradables. Une nouveauté fabriquée à partir de maïs.

    D’autre part, des essais sont en cours afin de fabriquer d’autres composants rigides, toujours à base de maïs et dans le but de remplacer le plastique. Pour se faire, les plantes sont mélangées et broyées avec des plastifiants naturels comme l’eau ou l’amidon. L’idée étant d’avoir des plastiques à durée de vie limitée, mais aussi plus rigide.

    Proposer des compositions plus respectueuses de l’environnement

    Toujours dans cette optique de rendre la Fête du Lac plus respectueuse de l’environnement, de nouveaux composants sont utilisés pour fabriquer les artifices. Par exemple, les coques des bombes sont réalisées à partir de carton à base de colles de riz et de déchets de poissons. Parmi les autres produits en cours d’étude, vous trouverez :

    • Le charbon végétal
    • La gomme arabique
    • La gomme acaroïde
    • Les dextrines
    • Le sucre
    ⏷ Plus de 90 activités rien qu'en Haute-Savoie ! ⏷
    Marine B.
    En tant que rédactrice pour le média indépendant Annecy-Ville, je suis ravie de vous guider à travers les charmes de notre ville.
    Découvrez avec moi les récits, les événements et les endroits exceptionnels qui font la beauté de notre Venise des Alpes.

    2 Commentaires

    1. Oui oui bien sur, l’argument écolo pour justifier ces feux d’artifices, mais qu’en est il des particules fines qui tombent dans le lac depuis des décennies, particules radioactives pour obtenir certaines couleurs, la pollution du bruit, qui stresse certains, les plus fragiles, les malades et aussi les animaux ! Le pâquier, monopolisé et entravé pendant 2 mois, avec la noria de camions pour monter et démonter les gradins, barrières et autres, ceci contre la charte de ce lieu qui devrait rester entièrement accessible à tous. Les bouchons automobiles de plusieurs heures pour arriver et partir d’Annecy, est-ce comptabilisé dans ce bilan ?
      Perso je suis contre cette manifestation d’un autre temps, dispendieuse pour la ville et qui ne sert encore ici que les politiques pour leurs affaires.
      Annecy n’en a pas besoin.
      Le maire écolo devrait la supprimer, de toutes les façons, quite à être impopulaire, autant que se soit pour une juste cause ! Aller Astorg, courage !

    2. L impact du transport des personnes n’est pas pris en compte ???? c est une blague.
      A quand une commission pour rėflechir à fêter le lac autrement ???

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    S'il vous plaît entrez votre commentaire!
    S'il vous plaît entrez votre nom ici

    Stations Patinoire Visites Lac Montagnes Sport Hébergements Se déplacer Villes & Villages Plages Piscines

    Le mag'

    Bien-être à Annecy : 5 méthodes auxquelles vous n’auriez jamais pensé...

    Annecy offre de nombreux centres de bien-être, chacun avec sa spécificité, pour répondre à tous les besoins. Au-delà des traditionnels spas et piscines, la...