Vacances d’hiver : le ski menacé par les grèves en stations

domaine skiable Bonneval ©M. Pitteloud

Pas de ski pour les vacances de février ? C’est bien la menace qui plane depuis ce lundi 23 janvier. Selon les informations de RMC, le syndicat Force Ouvrière mécanique aurait déposé un préavis de grève illimité à partir du 31 janvier. Or, les vacances débutent le vendredi 3 au soir pour la première zone.

Faire la grève pendant les vacances pour avoir plus d’impact

Depuis le début de semaine, le doute plane sur les stations de ski. Les remontées seront-elles ouvertes durant les vacances de février ? Sera-t-il possible de faire du ski alpin ? Après un début de saison marqué par le manque de neige, ce nouveau rebondissement pourrait avoir de sérieux impacts sur les stations, notamment en période de forte fréquentation. Mais cela leur permettrait d’obtenir plus de visibilité. En cause, l’appel à la grève illimitée des salariés à compter du 31 janvier.

Des revendications bien ciblées

Si les revendications ciblent la réforme des retraites, d’autres points sont également mis en avant par les deux syndicats. Ainsi, un allongement de la durée des contrats des saisonniers est réclamé, de même qu’une amélioration de leurs conditions de travail avec notamment une assurance-chômage mieux adaptée.

Pour rappel, le CDD d’un saisonnier ne peut dépasser la durée de 8 mois. Et si le contrat a été conclu selon un terme incertain, la durée ne devra alors pas être supérieure à celle de la saison.

Les championnats du monde de ski menacés ?

affiche portrait courchevel méribel 2023Les championnats du monde de ski de Courchevel Méribel se tiendront du lundi 6 au dimanche 19 février. Il est donc légitime de se demander si les grèves impacteront cette compétition internationale. La réponse pourrait bien être oui. La CGT, qui avait précédé FO sur le dépôt d’un préavis de grève, envisagerait en effet de réaliser des actions fortes, toujours selon les informations de RMC.

Pour rappel, les meilleurs skieurs mondiaux se défieront sur les pistes de l’Éclipse et du Roc de Fer. Parmi les épreuves à ne pas manquer, le géant femmes le 16 février à Méribel et le slalom spécial hommes le 19 février à Courchevel.

Des informations à relativiser

Si les syndicats appellent à la grève durant les vacances de février, c’est parce qu’ils espèrent être plus entendus en cette période où les stations sont pleines. Pourtant, le mouvement ne devrait pas impacter les skieurs tous les jours. En effet, selon le secrétaire général des remontées mécaniques à Force Ouvrière, les grèves ne devraient en réalité pas être quotidiennes.

Anticiper pour participer aux grèves nationales

Pour le moment, les syndicats affichent leur volonté de coller aux dates mises en avant par l’intersyndicale au plan national. Le but premier du préavis illimité demeure donc de permettre aux saisonniers de participer à la grève générale qui pourrait avoir lieu durant le mois de février. L’objectif n’étant pas de nuire aux entreprises présentant déjà des difficultés.

Article précédentHistoire : le lac d’Annecy face aux aléas climatiques
Article suivantChamonix : les 100 ans des JO célébrés dès le 3 février

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici