Votre média indépendant !

Plus
    AccueilDans le départementStations de ski en Haute-Savoie : des réservations en forte hausse

    Stations de ski en Haute-Savoie : des réservations en forte hausse

    Après une saison précédente marquée par la fermeture des remontées mécaniques, cette année les touristes sont nombreux à vouloir passer des vacances dans les stations de Haute-Savoie.

    Le ski de piste fait son grand retour

    Le 24 novembre 2020, le gouvernement avait annoncé la fermeture des remontées mécaniques pour la saison 2020/2021. La fermeture des bars et des restaurants n’avait pas incité la clientèle habituelle des sports d’hiver à réserver leurs vacances. La baisse de l’occupation des lits en stations avait atteint 70 %. Néanmoins, la pratique du ski de fond et des raquettes à neige avaient connu un bel engouement pour compenser l’impossibilité de pratiquer le ski alpin en dehors du ski de randonnée.

    Le premier ministre Jean Castex, de visite en Haute-Savoie la semaine dernière a fait des annonces qui ont rassuré les professionnels du tourisme de montagne en Haute-Savoie. Il a notamment précisé le mesures sanitaires qui seront mises en place dans les stations de sport d’hiver. Le port du masque sera obligatoire dans les files d’attente des remontées mécaniques, dans les télécabines et dans les lieux de brassage de population. Le pass sanitaire ne sera pas requis pour emprunter les remontées mécaniques sauf si le taux d’incidence devait dépasser les 200 cas pour 100 000 habitants.

    Cette bonne nouvelle doit permettre aux stations de recruter plus facilement les travailleurs saisonniers. Les skieurs qui ne sont pas encore vaccinés ont compris également qu’ils pourraient profiter des sports de glisse cet hiver.

    Une forte reprise des réservations en station

    La météo a été au rendez-vous puisque de fortes chutes de neige début novembre ont permis d’envisager l’ouverture anticipée de plusieurs domaines skiables des Alpes. Depuis fin octobre, Tignes et Les Deux Alpes ont ouvert leurs pistes au public. La station de La Plagne constate un rebond important des réservations. Les écoles de ski français constatent également un forte reprise de la réservation de cours pour les vacances  de Noël.



    Les stations de moyenne altitude, comme La Clusaz et Le Grand Bornand ont su conserver le charme des villages traditionnels de Haute-Savoie. Elles ont ainsi développé de nombreuses activités en dehors de la pratique du ski comme le festival pour les enfants “Au bonheur des mômes” et un centre aqualudique. Ces efforts de diversification sont concluants, puisque ces stations ont retrouvé la situation d’avant la crise sanitaire en séduisant les familles. Dans ce même ordre d’idée, la petite station de Saisies connait une progression de la réservation de ces hébergements de 10 %. Les hôtels des stations profitent aussi de l’engouement du public pour passer des vacances à la montagnes.

    L’hébergement individuel plébiscité

    En matière d’hébergement, la crise sanitaire a bouleversé les habitudes de vacanciers. Auparavant, les hébergements collectifs étaient majoritairement retenus dans les stations. Même s’ils constituent encore la majorité des réservations, on constate que la clientèle se tourne de plus en plus vers des hébergements individuels de type gite, location de logement de particulier.

    L’habitat dans les stations de Haute-Savoie est encore largement constitué de chalets traditionnels qui sont pour l’essentiel des résidences secondaires qui ne sont pas occupées à l’année par leurs propriétaires. La location de chalet permet aux skieurs de profiter de leur séjour loin de l’agitation des hôtels et des résidences de vacances. Au niveau du budget, le prix de ce type de location n’est pas basé sur le nombre d’occupants, mais sur le nombre de nuits. Ainsi pour les familles nombreuses ou les groupe d’amis, elle est souvent plus avantageuse. Au niveau de la décoration, le charme d’un chalet de montagne en bois fait aussi la différence avec les grandes structures.

    Au niveau des équipements, les gites comme les chalets n’ont rien à envier aux hébergements traditionnels. Une cuisine équipée permet de préparer le repas à moindre coût par rapport aux restaurants des stations qui sont souvent assez onéreux. La plupart sont équipées d’un balcon pour profiter d’un beau panorama sur la chaîne des Aravis ou sur le massif des Bauges. Certains sont même équipés de jacuzzi ou de piscine pour les plus luxueux. Votre hôte pourra également vous donner de bons conseils pour profiter des nombreuses activités et des plus belles ballades en raquettes à neige. C’est cette proximité avec la nature et un tourisme plus responsable qui justifient le développement de l’hébergement individuel cette saison.

    Interrogation sur la clientèle étrangère

    La crise sanitaire a fortement impacté les transports aériens. Et de nombreux touristes étrangers ne reprennent plus l’avion pour leurs vacances. Les documents obligatoires pour voyager sont souvent différents d’un pays à l’autre. Les grands domaines skiables comme Flaine, Val d’Isère et Chamonix sont les plus dépendants de cette clientèle étrangère au fort pouvoir d’achat.

    Les Néerlandais et les Belges sont revenus pour les vacances de février 2022 avec des niveaux de réservation comparables avec 2019. Cependant, les vols longs courriers n’ont pas repris et les Russes et les Américains sont absents. La clientèle anglaise qui représente une part importante de l’activité recommence à réserver même si les règles sanitaires concernant les mineurs sont différentes avec celles de l’Union Européenne. Pour la clientèle scandinave, la question du réchauffement climatique se traduit par “une honte de prendre l’avion” et donc de venir skier en France.

    Cependant, la France possède le plus grand et le plus beau domaine skiable d’Europe avec des centaines de kilomètres de pistes et de multiples activités pour séduire une large clientèle.

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    S'il vous plaît entrez votre commentaire!
    S'il vous plaît entrez votre nom ici

    Le mag'

    La ville d’Annecy : victime d’une cyberattaque de ses services informatiques

    Un communiqué des services de la mairie d'Annecy indique qu'une cyberattaque est en cours, provoquant l'arrêt de l'ensemble de ses services informatiques. Les détails de...