Le nouveau maire écologiste d’Annecy, François Astorg a voulu frapper fort 100 jours après son élection par 27 voix d’avance sur Jean-Luc Rigaut. Le grand projet de parking  entre Bonlieu et la préfecture est abandonné par la municipalité. Pourquoi et quelles seront les conséquences de cette décision ? Annecy : le projet du parking Préfecture est abandonné

Un parking de 30 millions d’euros pour 720 places

Le parking en extérieur situé en face du Pâquier devait être remplacé par un parking souterrain sur plusieurs niveaux. L’ancienne majorité municipale avait fait ce choix pour rendre au piétons une vaste esplanade en surface mais aussi pour créer 470 places de stationnement supplémentaires. Les annéciens comme les touristes constatent que les parkings du centre-ville d’Annecy affichent complets tout les fins de semaine.

Le futur aménagement du Haras d’Annecy avec des commerces et des lieux d’exposition se situe à proximité. Il aura aussi besoin de stationnement. Ce nouveau parking devait être opérationnel fin 2021 comme nous l’annoncions dans cet article avant l’été

Pendant la campagne municipale, le candidat écologiste François Astorg avait remis en cause l’utilité et la pertinence de cet investissement conséquent destiné aux automobilistes. Il n’a pas depuis précisé comment il voit l’avenir du parking existant à cet emplacement.

Un nouveau cap en matière de mobilité pour François Astorg

La nouvelle municipalité a donc annoncé que le projet du parking « Préfecture » était abandonné. Lors du prochain conseil municipal, une délibération sera soumise au vote le 12 octobre pour formellement acter cette décision.

Dans son communiqué la ville d’Annecy justifie sa décision en regrettant la trop grande importance des voitures individuelles à Annecy. Cette situation accentue les bouchons et aussi la pollution de l’air aux particules fines. La construction d’un nouveau grand parking devait mécaniquement attirer plus de voiture au centre-ville. Une nouvelle stratégie est donc nécessaire selon le maire pour les parkings d’Annecy.

La présidente du Grand Annecy et le maire d’Annecy souhaite élaborer un nouveau schéma directeur du stationnement pour améliorer et créer les parkings relais aux entrées de l’agglomération. Ces pôles permettent de stationner sa voiture dans des grands parkings gratuits sur Seynod ou Annecy-le-vieux par exemple. Après il suffit de poursuivre en transport en commun son trajet jusqu’au centre d’Annecy.  La municipalité souhaite aussi indiquer sur de grands panneaux en temps réel dès les entrées de ville le nombre de places disponibles dans chaque parking.

L’objectif poursuivi par la mairie est de diviser par deux la circulation automobile dans Annecy pour améliorer la qualité de l’air et lutter efficacement contre le réchauffement climatique. Si on observe ce type d’expérimentation dans d’autres villes européennes, les seules qui ont réussi à écarter les voitures ont dû prendre des mesures beaucoup plus coercitives comme l’interdiction de circuler pour les automobilistes qui n’habitent pas en centre-ville.