Votre média indépendant !

Plus
    Accueil Notre agglo Nette augmentation de l'insécurité à Annecy depuis cet été !

    Nette augmentation de l’insécurité à Annecy depuis cet été !

    Le sentiment d’insécurité a beaucoup augmenté depuis la sortie du déconfinement et particulièrement cet été. Quels sont les secteurs d’Annecy les plus touchés par cette petite délinquance qui dégrade la qualité de vie des habitants ?




    Des comportements de plus en plus agressifs

    Le sentiment d’insécurité ne se mesure pas facilement comme le nombre de dépôts de plaintes. C’est un sentiment diffus, que les élus locaux peuvent cependant appréhender par le volume de courriers reçus. Ces courriers proviennent des annéciens qui écrivent pour alerter sur une ambiance qui se détériore, des insultes, des dégradations de véhicules ou de mobilier urbain. Une forme d’agressivité qui cependant ne touche que certains quartiers de la ville d’Annecy.

    Contrairement à ce que l’on pouvait attendre, les quartiers périphériques comme Novel-Teppes ne sont pas pointés du doigt. Pas plus que le quartier du Parmelan qui était bien agité avec de nombreux rodéos de scooters avant le confinement.

    Les quartiers concernés par ces incivilités sont le quartier Galbert malgré les nouvelles caméras de vidéosurveillance et surtout le quartier de la gare. Ce dernier connait un important brassage de population avec des zones de tensions entre les différents groupes présents sur l’esplanade et sur la place. Enfin le quartier historique de la Vieille Ville connait beaucoup de problèmes liées à la tranquillité publique : nuisances sonores, stationnement anarchique, attroupements.




    Des solutions au cas par cas en lien avec le trafic de stupéfiant

    La ville d’Annecy va prendre en compte la dégradation de ces indicateurs en organisant des réunions ciblées avec les habitants des quartiers concernés. Des médiateurs sont déployés sur les quartiers sensibles pour aller à la rencontre des jeunes qui posent problèmes mais aussi de la population qui ne leur parlent plus. Le renforcement du réseau de vidéosurveillance est une réponse qui pour être efficace doit s’accompagner d’une présence suffisante de la Police Municipale. Cette dernière devrait aussi être renforcée sur le plan de ses effectifs pour permettre à la brigade de soirée de mieux fonctionner.

    L’esplanade du Pâquier a aussi été le théâtre de débordements agressifs. Le bar restaurant de l’UBA près du Pont des Amours a connu de nombreux incidents avec des bandes de jeunes violents qui voulaient rentrer dans l’établissement. L’UBA a aussi fait l’objet de plusieurs cambriolages.

    Le trafic de stupéfiant particulièrement de cannabis est bien présent sur la commune d’Annecy. Une récente opération de police a permis une saisie de stupéfiant sur la quartier Novel-Teppes grâce au nouveau chien renifleur.

    Mardi, un important dispositif de gendarmerie de plus de 60 fonctionnaires est intervenu sur le quartier de la Donzière-Jonchère à Seynod. 11 personnes ont été interpellées ainsi que 4 kilos de résine de cannabis et 1 800 euros en liquide.

     

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    S'il vous plaît entrez votre commentaire!
    S'il vous plaît entrez votre nom ici

    Le mag'

    Vacances de Noël : stations de ski ouvertes mais remontées fermées

    D'abord fermées pour Noël, les stations de sport d'hiver de Haute-Savoie seront finalement autorisées à ouvrir mais pas de ski au programme. Quelles conséquences...