C’est une tendance de plus en plus répandue dans les grandes villes de France, la végétalisation des rues prend une ampleur de plus en plus importante. Il faut dire qu’elle permet de lutter très efficacement contre la canicule en rafraîchissant les espaces urbains et en offrant quelques degrés de répit aux habitants. À Annecy, un savant mélange d’initiative citoyenne et municipale fleurit le pavé.

Les différents types de végétalisation de la ville

Annecy a décidé de suivre le modèle de la plupart des grandes villes de France en définissant différents types de végétalisation. L’une des plus connues, c’est celle qui consiste à offrir aux citoyens l’opportunité de faire la demande de végétaliser un morceau de trottoir (souvent au pied d’un arbre) afin d’y faire pousser ce que bon lui semble.

Ensuite, il y a également la végétalisation gérée par la mairie. Il y a celle qui est menée pour ses vertus écologiques et climatiques, puis il y a celle qui est utilisée pour mettre en valeur le patrimoine historique local. La première consiste souvent à végétaliser des toits et des murs, alors que la seconde est plus esthétique. Vous pouvez d’ailleurs découvrir des balconnières et suspensions pour la ville et les retrouver un peu partout dans le centre historique.

Les bienfaits de la végétalisation

Si la végétalisation urbaine semble convaincre aussi massivement les mairies des grandes agglomérations, c’est bien parce qu’elle présente de très nombreux avantages. D’abord, elle répond parfaitement aux aspirations esthétiques de notre époque qui a enfin dépassé son culte du béton pour aimer à nouveau l’apparente anarchie végétale d’une ville qui laisse plus de place à la nature.

Ensuite, la végétalisation permet de lutter contre la chaleur et la pollution. Les arbres et les plantes capturent le CO2 émis par les voitures et améliorent ainsi la qualité de l’air. Quant au CO2 qu’ils relâchent la nuit, ses quantités sont négligeables. Enfin, il permet de lutter contre la chaleur que l’activité urbaine et le goudron rendent souvent suffocante en centre-ville.

Les enjeux de la végétalisation

Pour les habitants, la végétalisation est une aubaine. De nombreuses études scientifiques ont prouvé que le contact avec les plantes et leur simple vue nous rendait plus heureux et plus calmes. Cependant, pour les mairies, cette étape de développement représente plusieurs défis. Le plus difficile, c’est alors de gérer cette nouvelle répartition de l’espace.

Effectivement, dans beaucoup de villes, l’espace disponible dans les rues étroites est déjà souvent insuffisant. Alors, végétaliser devient un véritable casse-tête et demande de choisir entre le fait de pénaliser les piétons ou la voiture. Là encore, les balconnières et les suspensions sont très appréciées par les mairies, mais également par les habitants qui ont un rôle important à jouer dans la végétalisation de leurs propres fenêtres.