Guide touristique d'Annecy

L'information aussi pure que le lac !

Grand Annecy : abandon du projet de centrale à bitume de Poisy

Depuis le début d’année, l’entreprise Ceccon Frères et le GIE Savoies Enrobés souhaitaient aménager une centrale d’enrobage à chaud, tiède et froid, sur des terrains situés dans le Parc du Calvi à Epagny Metz-Tessy/Poisy. Un projet abandonné fin août suite à la dextérité des opposants.

Une victoire pour les citoyens

La victoire est sans appel, le projet d’implantation de cette centrale à bitume sur le site du Calvi a été officiellement abandonné par la commune et le maire de Poisy. Cette centrale de plus de 85 000m² devait voir le jour ce mois-ci à côté de résidences, d’écoles et de commerces de la zone d’Epagny, ce qui inquiétait principalement les citoyens annéciens.

Dans un souci écologique et de préservation de la faune et la flore, la pollution atmosphérique de la zone aurait été amplifiée et aurait probablement conduit à l’apparition de nombreux problèmes de santé. Une association locale, baptisée Non à la centrale à bitume des Marais Noirs, avait été créée début avril pour lutter contre cette implantation. Elle s’inquiétait de voir sortir de terre une telle installation dans une zone commerciale et résidentielle, craignant des nuisances invivables et un développement des soucis de santé.

Un projet interrompu en relocalisation

Annulé au parc du Calvi, le projet n’a pas été abandonné pour autant. Le Grand Annecy a désormais lancé une nouvelle étude de relocalisation des installations de l’entreprise Ceccon Frères et du GIE Savoies Enrobés, aujourd’hui situées dans la zone des Iles à Cran-Gevrier. Une interruption des dossiers en cours a été annoncée publiquement, ce qui n’engendre pas un abandon total. Une centrale à chaud au bitume peut encore voir le jour dans un lieu moins problématique pour l’environnement citadin et économique.

La pétition en ligne, lancée pour stopper complètement le projet a presque déjà atteint les 10000 signatures. En effet, il ne touche pas uniquement les citoyens d’Epagny/Poisy mais tout le Grand Annecy qui se verra touché par la pollution dégagée. Annecy se veut une ville écoresponsable et verte en la végétalisant autant que possible. Une centrale implantée, même en périphérie, endommagerait le cadre de vie des habitants ainsi que la pureté recherchée par les élus.

Annecy, une ville investie dans l’écologie durable

Autrement appelée « la petite Venise des Alpes », cette agglomération prend à cœur le développement écologique et durable. Toujours plus proche et soucieux du bien être de ses citoyens, mais aussi des touristes, la ville prône l’écoute, qui est au cœur de tous les débats en 2019. L’aberration de la centrale à bitume est liée de près avec le cadre écologique recherché par les élus.

En contradiction avec toute l’éthique souhaitée, il est important pour beaucoup de locaux que ce projet ne voit jamais le jour. La pureté du lac fait également polémique dans le cadre de cette innovation industrielle. De cause à effet, une centrale à bitume impliquera une pollution de l’air plus conséquente, lourde et non naturelle, dont les particules empireront la pollution du lac, invisible à l’œil mais ressentie dans les tests.

1 Comment

  1. Desavoy

    at

    Le bien-être pour nous, la pollution pour les autres !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *