Votre média indépendant !

Plus
    AccueilNotre aggloLes bons réflexes en cas d'épisode de pollution de l'air

    Les bons réflexes en cas d’épisode de pollution de l’air

    Régulièrement, des niveaux de pollution atmosphérique importants sont relevés à Annecy. Ils sont provoqués par les particules fines ou les poussières de sable du Sahara. Comment réagir ?

    La pollution aux particules fines

    Ce type de pollution est provoqué par les particules fines, de l’ozone, du NO2 et des PM25. Dans la région Auvergne-Rhône-Alpes, un rapport d’octobre 2021 de l’agence Santé publique France a indiqué que l’exposition à ces particules est à l’origine de nombreuses maladies respiratoires et de décès. Les quatre agglomérations les plus impactées par cette pollution atmosphérique sont Lyon, Annecy, Chambéry et Grenoble. Les épisodes les plus fréquents sont constatés au niveau d’une météorologie en période anticyclonique, c’est-à-dire par beau temps. L’absence de vent contribue également à la persistance de ces particules fines dans notre atmosphère. Visuellement, le ciel annécien semble comme couvert d’une forme de brouillard clair.

    Cette pollution est provoquée par l’activité humaine. En premier lieu, on retrouve le trafic routier, puis les émissions de CO2 émises par l’industrie et enfin le chauffage individuel (le chauffage au bois étant le plus responsable).

    Les nuages de sable en provenance du Sahara

    Ce type de pollution n’est pas d’origine humaine. Le Sirocco remonte de l’Afrique du Nord en passant par le Sahara. C’est à ce moment que ce vent du désert se charge de très fins grains de sable qu’il emporte avec lui en remontant vers l’Europe. La couleur du ciel peut se teinter en jaune et le sable se dépose sur le sol. Ce phénomène est particulièrement spectaculaire dans les stations de ski de Haute-Savoie. La neige prend alors une teinte orangée. La carrosserie des véhicules est aussi recouverte de cette poussière.

    Ces particules restent également en suspension dans l’atmosphère, rendant la qualité de l’air très mauvaise. Cette pollution peut être toxique pour la santé en provoquant des infections pulmonaires et des effets cardiovasculaires. Les experts recommandent de limiter au maximum les activités physiques à l’extérieur. Le préfet de Haute-Savoie peut décider de faire baisser de 20 km/h la vitesse sur les routes.

    Les conduites à adopter

    En cas de pic de pollution de l’air, les autorités préfectorales et municipales peuvent prendre des mesures coercitives. Néanmoins, chaque personne peut aussi adopter des bons réflexes pour limiter la pollution et son impact sur la santé.

    Connaitre l’indice local de qualité de l’air

    L’indice de qualité de l’air mesure le niveau de pollution localement. Cet indicateur s’est aligné depuis le 1er janvier 2021 sur les critères européens. Il propose une diffusion quotidienne et fiable. Les nouveaux capteurs d’air mis en place permettent de mesurer des particules quatre fois plus fines qu’auparavant.

    Pour assurer une lecture rapide de l’indice, sa valeur va de “bon” en bleu à “extrêmement mauvais” en violet. Les collectivités publiques peuvent ainsi adopter des mesures locales comme la réduction de la vitesse sur Annecy et la mise en place d’une Zone de Circulation Différenciée. Le tarif du ticket de bus de la Sibra peut devenir forfaitaire à 1 € pour se déplacer sur l’ensemble de l’agglomération.

    Concrètement, dans notre région, c’est l’ATMO (Association Agréée pour la Surveillance de la Qualité de l’Air en Auvergne-Rhône-Alpes) qui calcule l’indice local de qualité de l’air pour Annecy. Il est diffusé et mise à jour chaque jour.

    Respecter la Zone de Circulation Différenciée

    Afin de pouvoir agir rapidement, en limitant la circulation des véhicules les plus polluants, la ville d’Annecy a créé un périmètre urbain particulier : la zone de circulation différenciée. Elle est délimitée par l’espace situé à l’intérieur de la rocade, de l’avenue du Rhône et de l’avenue du Crêt du Maure.

    Pour pouvoir circuler dans cette zone ou se garer dans un parking, il est obligatoire de posséder une vignette Crit’Air, si l’alerte est de niveau 1. En cas d’alerte de niveau 2, seuls les véhicules disposant d’une vignette Crit’Air 0, 1, 2, 3 peuvent circuler.

    Se procurer une vignette Crit’Air

    Selon l’âge et le type de motorisation de votre véhicule, la vignette est classée de 0 à 5, avec des couleurs différentes. Pour obtenir une vignette Crit’Air à Annecy, il est nécessaire de se munir de votre carte grise pour remplir la demande. Elle peut se faire en ligne sur le site de l’État : certificat-air.gouv.fr ou par voie postale. Tous les types de véhicules motorisés sont concernés : voitures, motos, utilitaires et poids lourds. Les véhicules qui n’apposent pas la vignette Crit’Air sur leur parebrise sont orientés en dehors du périmètre de la zone différencié, vers les parkings relais de l’agglomération annécienne.

    Limiter son activité physique

    En cas d’alerte pollution, il est nécessaire pour les personnes adultes de reporter les activités physiques intenses à proximité des grands axes routiers d’Annecy. Il convient de surveiller les symptômes suivants : toux, nez bouché, essoufflement et gène respiratoire. Dans ces cas, il faut le signaler à votre médecin.

    Pour les enfants, il faut : éviter les sorties près des grandes routes de 7 H à 10 H et de 17 H à 20 H, bien aérer la chambre 10 mn, deux fois par jour et surveiller l’apparition de fatigue, mal de gorge ou sifflement.

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    S'il vous plaît entrez votre commentaire!
    S'il vous plaît entrez votre nom ici

    Le mag'

    Consultation médicale

    Comment avoir un rendez-vous médical sous 48 H à Annecy ?

    Il est souvent difficile d'avoir un rendez-vous rapidement à Annecy. Les urgences sont souvent saturées. Une nouveau dispositif permet de consulter un médecin sous...