Votre média indépendant !

Plus
    Accueil Sport Osez la rando glaciaire à Chamonix

    Osez la rando glaciaire à Chamonix

    C’est une sortie qui n’est plus réservée aux meilleurs alpinistes. Avec un peu d’entrainement et bien accompagné, vous pouvez vous offrir quelques heures d’effort dans un décor somptueux de glace et de granit.




    Une préparation minutieuse

    En petits groupes, vous pouvez vous initier à la marche sur glacier avec un guide. Cette sortie mémorable peut se faire en raquette ou en ski à cette saison. L’été, de juin à mi-septembre, c’est une randonnée à pied exigeante mais inoubliable. Le départ se fait après avoir traversé en téléphérique panoramique la Vallée Blanche en partant de l’Aiguille du Midi. Pour être en forme et reposé, nous vous conseillons de passer la nuit sur place dans un confortable hôtel de Chamonix.

    En moins de vingt minutes, vous vous trouvez à près de 4 000 mètres d’altitude, crampons aux pieds. Le téléphérique est en service depuis 1955 et permet aux touristes comme aux sportifs d’atteindre la haute altitude sans effort.

    Cette initiation à l’alpinisme permet d’acquérir les bases de la marche sur glacier. Le rôle du guide est fondamental, il va contribuer en plus de l’initiation technique, à la motivation et à la sécurité de cette sortie. La progression, peut être rapide, au bout de trois à cinq randonnées d’autres itinéraires sont possibles.




    La traversée de l’immense glacier

    Le départ se fait au pied de la pointe Helbronner à 3 400 mètres d’altitude. Une fine corde relie chaque participant. Elle doit constamment être tendue en cas de chute d’une personne. Le glacier est un territoire qui ne ressemble à aucun autre : beau mais terriblement dangereux. Si vous venez en été, il est parsemé d’innombrables crevasses qu’il faut soigneusement anticiper.

    La progression se fait au rythme du groupe en s’appuyant sur les 10 pointes des crampons. Il faut marcher un peu en canard. Il est préférable que les membres du groupe possèdent une condition physique homogène pour maintenir une progression uniforme.

    En toute franchise, certains passages sont impressionnants quand il faut sauter au-dessus d’une crevasse ou marcher sur une échelle en fer sur une faille. Il faut modérer son effort car l’air est plus rare et plus sec à cette altitude.

    Peu à peu l’arrivée se profile, dans un décorum de granit et de glace. Votre guide vous indique le nom des grandes parois qui ont fait la légende de l’alpinisme des Alpes du Nord : les Dents du Géant, l’Aiguille verte, les fameuses Grandes Jorasses. Au Sud, vous pouvez voir des cordées qui partent à l’assaut du mythique Mont-Blanc. En passant la frontière côté italien, il est agréable de se restaurer au refuge Torino.

    Pour les passionnés de ski hors-piste, vous pouvez contempler l’Aiguille du Midi avec son arête saillante qui est le point de départ d’un parcours d’exception. Peut-être une idée pour une nouvelle excursion à Chamonix ?

     

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    S'il vous plaît entrez votre commentaire!
    S'il vous plaît entrez votre nom ici

    Le mag'

    Les commerçants d’Annecy retrouvent-ils le sourire ?

    Après plus d'un mois de fermeture des commerces dits "non-essentiels", samedi 28 novembre, les commerçants d'Annecy retrouvaient leurs habitudes et leur clientèle. Le marathon des...