Votre média indépendant !

Plus

    Ces mots et expressions suisses qu’on utilise tous les jours en Haute-Savoie

    Ah, la Suisse ! Terre de chocolats, de fromages, de vaches, de montagnes, de lacs et… d’expressions ! Parce que oui, malgré les petites querelles de voisinage entre les suisses et les haut-savoyards, de nombreuses expressions ou mots utilisés en Haute-Savoie proviennent à l’origine de nos amis suisses ! Mais alors, quels sont ces mots et expressions qui, sans que nous nous en rendions compte, ont franchi les frontières ?

    Les expressions suisses du quotidien

    Si vous habitez dans la région ou si vous êtes de passage chez nous, vous aurez certainement, sans le savoir, entendu ou utilisé des expressions ou mots qui proviennent de l’autre côté des frontières !

    • La panosse : Vous pensiez découvrir une nouvelle recette de cuisine ? Raté ! La panosse n’est rien d’autre qu’une bonne vieille serpillière. Imaginez la scène : après une soirée raclette, votre ami s’écrie : “Où ai-je mis ma panosse ?” Pas de panique, il s’apprête juste à nettoyer sa maison, pas à vous cuisiner un plat exotique​​.
    • Le cheni : Par ici, quand ça parle de cheni, ce n’est pas un animal de compagnie, mais le bazar ambiant. “Tu as encore mis le cheni dans ta chambre !” est la réplique classique d’une maman face à une chambre d’ado en désordre. Un peu de rangement ne ferait pas de mal, n’est-ce pas ?​
    • Ça joue ? : Une phrase magique, un passe-partout linguistique ! “ça joue ?” peut vouloir dire tout et n’importe quoi, de “ça va ?” à “tu es d’accord ?” en passant par “ça marche”. Pratique pour briser la glace ou pour vérifier si votre ami est toujours d’accord pour cette fameuse randonnée prévue juste après la fondue d’hier​ soir…
    • Être un bobet : Attention, si un suisse ou un haut-savoyard vous traite de bobet, ce n’est pas un compliment ! Cela signifie que vous avez un peu la tête dans les nuages, que vous êtes un idiot… En d’autres termes, vous n’êtes malheureusement pas la cacahuète la plus salée du sachet.

    • Adieu : Ne vous méprenez pas, un adieu à Annecy ou en Suisse n’a rien d’une séparation tragique et définitive, c’est un mot utilisé pour dire bonjour comme au revoir. C’est un peu la même utilisation que notre traditionnel “Arvi pa” ou “Arvi” en patois savoyard.
    • Remettre l’église au milieu du village : Et oui, selon certaines histoires, cette expression serait d’origine suisse. C’est un peu la boussole pour les conversations qui tournent en rond. Quand un débat dévie plus qu’un skieur sur une piste verglacée, cette expression permet de recentrer les choses.
    • Une jaquette : La jaquette n’est pas un habit de cérémonie, mais tout simplement une veste. Si quelqu’un vous demande “Tu prends ta jaquette ?”, il ne vérifie pas si vous êtes prêt pour un gala, mais uniquement si vous êtes paré pour affronter la bise glaciale.
    • Y’a pas le feu au lac : Ce dicton provient tout droit de Suisse romand en référence au lac Léman ! “Y’a pas le feu au lac”, c’est la version alpine du “cool, Raoul”. Alors, prenez votre temps et finissez tranquillement votre chocolat chaud en terrasse. Après tout, si le lac ne brûle pas, pourquoi courir ?

    Plus d’expressions suisses : adoptez-les pour pimenter vos conversations

    Les Suisses maîtrisent l’art de la conversation avec des expressions à la fois drôles et charmantes. Alors, pourquoi ne pas les intégrer à votre répertoire ?

    • Faire la pote : Cette expression signifie “faire la tête” ou “bouder”, alors si un pote vous “fait la pote”, c’est qu’il est probablement contrarié. En même temps, il ne fallait lancer la discussion sur l’origine de la fondue…
    • Coûter le lard du chat : En Suisse, si quelque chose coûte “le lard du chat”, cela signifie que c’est incroyablement cher. Imaginez la surprise d’un touriste entendant pour la première fois : “Cette montre coûte le lard du chat !” Non, ce n’est pas un nouveau modèle de montre pour félins, mais juste une façon de dire que c’est vraiment très, très, très cher​.
    • Un cornet : Lors d’une journée en ville, demander un “cornet” dans un magasin ne vous procurera pas une délicieuse glace, mais un sac en plastique. Alors, attention à ne pas fondre d’envie devant un sac en plastique.
    • Les vacances de patates : En Suisse, les “vacances de patates” ne sont pas un séjour gastronomique, mais simplement les vacances d’octobre. Une expression qui date de l’époque où les enfants aidaient à ramasser les pommes de terre pendant leurs congés. Aujourd’hui, c’est plutôt l’occasion de profiter des derniers rayons du soleil… ou de déguster les premières raclettes.
    • Être sur Soleure : Si un ami vous dit qu’il est “sur Soleure”, il se pourrait qu’il ait un peu trop profité des vins locaux. La petite histoire raconte que les marins, en remontant vers l’Aar avec les délices des “Côtes de l´Orbe” à bord, ne se gênaient pour en savourer un peu en chemin, si bien qu’ils arrivaient souvent alcoolisés à Soleure ! Une manière élégante de dire que l’on a peut-être un peu trop abusé de la bouteille.

    • Ça va le chalet ? : Cette expression est une réaction typiquement suisse face à l’exagération. Si quelqu’un fait des histoires pour pas grand-chose, vous pouvez rétorquer avec un “Ça va le chalet ?” C’est une manière humoristique de dire “ça ne va pas la tête !” parfait pour calmer les esprits échauffés… ou pour rire d’une situation un peu trop montée en neige.
    • Fais seulement : Si on vous dit “fais seulement”, cela signifie que vous avez le feu vert. C’est une façon d’accorder la permission ou d’approuver une suggestion. Par exemple, si vous proposez d’aller acheter des chocolats suisses, et que votre ami répond “fais seulement”, c’est tout bon, vous pouvez y aller !
    ⏷ Plus de 90 activités rien qu'en Haute-Savoie ! ⏷
    Marine B.
    En tant que rédactrice pour le média indépendant Annecy-Ville, je suis ravie de vous guider à travers les charmes de notre ville.
    Découvrez avec moi les récits, les événements et les endroits exceptionnels qui font la beauté de notre Venise des Alpes.

    1 COMMENTAIRE

    1. Pourquoi appelez vous ça des expressions suisses, Ce sont des expressions de patoi savoyard et pas forcément des expressions suisses. Le patoi était sensiblement le même en Haute-Savoie et à Genève.

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    S'il vous plaît entrez votre commentaire!
    S'il vous plaît entrez votre nom ici

    Plages Piscines Visites Lac Montagnes Sport Hébergements Se déplacer Villes & Villages Stations Patinoire

    Le mag'

    Trottinettes Annecy

    VTT de descente & trottinettes tout-terrain : 2 façons originales de...

    Avec ses montagnes, la Haute-Savoie est un terrain de jeu idéal pour les amateurs de sensations fortes et de nature. Si vous souhaitez sortir...