Votre média indépendant !

Plus

    Rencontres inattendues : comment assurer la cohabitation avec les patous sur les sentiers de Haute-Savoie ?

    Cet été, sur les sentiers de randonnée de Savoie ou de Haute-Savoie, il n’est pas impossible que vous tombiez sur des troupeaux gardés par des patous ou autres chiens de berger. Mais comment réagir face à ce genre de rencontre inattendue ? Nous faisons le point.

    Les gestes à adopter face à un patou

    Si, lors d’une randonnée, vous tombez nez à nez avec un patou, sachez que certains gestes sont à proscrire. Par exemple, n’essayez pas de le caresser, ni de lui donner à manger ou de le prendre en photo. Ce type de chien a pour rôle de protéger son troupeau. Éduqué pour être dissuasif, le patou n’a pas pour vocation d’être agressif. Et il n’attaquera que s’il doute de vos intentions et s’il vous prend pour un prédateur.

    Le comportement à adopter à pied

    Si vous êtes à pied, voici le comportement à adopter face à un patou :

    • Arrêtez-vous et positionnez-vous de profil, de façon à ne pas lui faire face

    • Si le patou vient vers vous, laissez-le vous renifler. C’est sa manière à lui de vous identifier

    • Parlez-lui calmement et ne le regardez pas dans les yeux

    • Évitez les gestes brusques et rangez vos bâtons ou maintenez la pointe vers le bas

    • Éloignez-vous dans le calme

    Il est également recommandé de ne pas traverser le troupeau, mais de le contourner lorsque c’est possible. Une manière de signifier aux patous que vous n’êtes pas là pour leur causer du tord, ainsi qu’aux moutons.

    © Institut IPRA – Jean-Marc Landry – FJML 

    Réagir quand on est à vélo ou quand on a un chien

    Si vous avez l’habitude de parcourir les sentiers à VTT, il est conseillé de descendre de votre vélo lorsque vous croisez des patous. Cela vous évitera que le chien se mette à courir derrière vous. À l’image des piétons, contournez le troupeau dans le calme. Et si vous êtes plusieurs, restez en groupe.

    Quant à celles et ceux qui ont pour habitude de se promener avec leur chien, voici les gestes à adopter :

    • Tenez votre animal en laisse, même si celui-ci est bien éduqué

    • Ne portez pas votre chien, de façon à ce que le patou puisse l’identifier

    Pour la petite astuce, des panneaux indiquent généralement la présence de troupeaux et de patous. Pensez à les repérer, pour ne pas vous faire surprendre. Et pour les randonneurs qui ont un chien ou plusieurs avec eux, pensez à vérifier que votre animal est autorisé sur les sentiers de randonnée que vous empruntez.

    Patou, qui es-tu ?

    Patou qui garde son troupeau Haute-SavoieLe chien de protection a pour rôle de protéger le troupeau contre les prédateurs, à l’exemple du lynx ou du loup, ces animaux emblématiques de la faune de Haute-Savoie. Si ces chiens ne sont pas éduqués pour l’attaque, ils sont plutôt dissuasifs.

    En effet, leur corpulence et leurs aboiements éloignent les prédateurs.

    Les chiens de protection peuvent être issus de plusieurs races, à l’exemple du berger des Pyrénées, du berger de Maremme ou encore du chien turc Kangal.

    L’éducation du chien de protection

    Le chien de protection nait généralement dans la bergerie. Dès son plus jeune âge, il développe un attachement important au troupeau, avec qui il grandit. C’est une acceptation totale et réciproque qui s’installe peu à peu.

    Tout au long de sa vie, le patou vit avec les moutons ou les chèvres : l’été à l’alpage, l’hiver en vallée. Véritable membre du troupeau, c’est le lien qu’il crée avec lui qui lui permet de réagir instinctivement pour le protéger. Mieux vaut donc ne pas le contrarier !

    ⏷ Plus de 90 activités rien qu'en Haute-Savoie ! ⏷

    Voir encore plus d'activités

    Marine B.
    Marine B.
    En tant que rédactrice pour le média indépendant Annecy-Ville, je suis ravie de vous guider à travers les charmes de notre ville. Découvrez avec moi les récits, les événements et les endroits exceptionnels qui font la beauté de notre Venise des Alpes.

    2 Commentaires

    1. Bonjour, en astuce avec l’application gratuite collaborative RhoneAlpine WaffApp vous avez accès aux points d’eau potable, aux cabanes-refuges, mais aussi les zones signalées avec chiens de protection.

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    S'il vous plaît entrez votre commentaire!
    S'il vous plaît entrez votre nom ici

    Plages Piscines Visites Lac Montagnes Sport Hébergements Se déplacer Villes & Villages Stations Patinoire

    Le mag'