Annecy : des campagnes de gazage des pigeons ?

pigeon en gros plan

Plusieurs villes de la région Auvergne-Rhône-Alpes sont dans le collimateur de l’association Paris Animaux Zoopolis (PAZ). Annecy et Aix-les-Bains en font partie. La raison ? De probables campagnes de gazage des pigeons, de façon à réduire leur nombre dans ces villes.

Le pigeon, ennemi public numéro 1 des communes

Nous le savons, les pigeons ne sont pas les bienvenus en ville. Ces oiseaux sont très souvent considérés comme un fléau et sont à l’origine de 3 principales nuisances pour les citadins :

  • Nuisances olfactives

  • Nuisances visuelles

  • Risques sanitaires

Pour rappel, deux types de pigeons sont majoritairement présents en milieu urbain : le pigeon biset et le pigeon ramier, aussi connu sous le nom de colombe. Ce dernier est particulièrement mis en avant dans les risques sanitaires, puisqu’il peut transmettre des infections virales, parasitaires ou encore bactériennes. Elles peuvent avoir des conséquences parfois graves sur la santé humaine.

Par ailleurs, la présence de trop nombreux pigeons n’est pas idéale pour les villes touristiques, notamment durant la pleine saison. En effet, les volatiles n’hésitent pas à aller quémander de la nourriture auprès des vacanciers installés en terrasse. Ce qui peut parfois déranger.

Alors pour éviter ses diverses nuisances, les municipalités s’efforcent de réguler la population des pigeons. Et si plusieurs méthodes sont utilisées, une a récemment été mise en avant par l’association Paris Animaux Zoopolis suite à une enquête réalisée durant plus d’un an. Celle du gazage.

© Paris Animaux Zoopolis

Les méthodes pour limiter la prolifération des pigeons

Parmi les méthodes utilisées pour réduire le nombre de pigeons, certaines sont considérées comme létales. Le gazage, tout d’abord, qui consiste à capturer les volatiles dans une cage avant d’être gazés dans des caissons à CO2. La seconde option est la campagne de tir. Elle est, la plupart du temps, confiée à une société de chasse qui réalise des tirs silencieux.

Enfin, la stérilisation chirurgicale. Si elle est décrite comme une méthode douce par certains prestataires, le taux de mortalité demeure pourtant important chez les pigeons. La méthode est d’ailleurs interdite dans certains pays, à l’exemple de la Belgique.

Des campagnes de gazage des pigeons à Annecy

Plusieurs villes de la région Auvergne-Rhône-Alpes ont été pointées du doigt par la PAZ, dont Annecy. Dans cette dernière, 200 à 300 pigeons seraient prélevés tous les ans. La ville aurait recours au gazage chaque année, selon l’association Paris Animaux Zoologie. Un contrat aurait été établi entre une société et la commune, pour un montant compris entre 10 000 et 30 000 euros par an. Une méthode confirmée par le service d’hygiène de la ville, qui reconnaît que la manière de faire est dépassée.

Dans une volonté d’évolution, un groupe de réflexion autour des questions relatives au bien-être animal a été mis en place en 2022. L’objectif ? Réussir à adapter les pratiques de la ville, tout en limitant la prolifération des pigeons. Le tout en douceur.

Aix-les-Bains concernée aussi ?

Aix-les-Bains est l’autre ville pointée du doigt à proximité d’Annecy par PAZ, qui aurait embauché un prestataire pour limiter la prolifération des oiseaux. Or, ce dernier aurait eu recours à la fois au gazage et à l’effarouchement. Une information à prendre avec des pincettes cependant, le directeur général des services de la commune mettant plutôt en avant le fait de relâcher loin d’Aix-les-Bains les pigeons capturés.

D’autre part, un pigeonnier contraceptif a été commandé par la ville et prendra place au square Alfred Boucher. Une installation qui remplacera les autres méthodes de limitation des pigeons.

Quelles alternatives pour limiter les pigeons en ville ?

Il existe aujourd’hui des alternatives douces permettant de limiter la prolifération des pigeons en ville. S’il est possible de relâcher les oiseaux loin des villes, d’autres options existent également.

Le maïs contraceptif

Le maïs contraceptif est un traitement visant spécialement les pigeons. Il s’agit d’une méthode nouvelle et respectueuse des oiseaux. Son potentiel d’efficacité est également plus élevé et cette technique a déjà fait ses preuves dans plusieurs villes européennes. Concrètement, le maïs est enrobé d’un antiparasitaire appelé nicarbazine, qui a aussi un effet contraceptif sur le pigeon le mangeant. Il suffit que les volatiles arrêtent de s’alimenter de ce maïs pour qu’ils puissent à nouveau avoir des petits. Ses effets ne sont donc que temporaires.

Les pigeonniers contraceptifs

Autre solution, les pigeonniers contraceptifs. Ils permettent de limiter le nombre de pigeons. Pour être efficace, l’habitat doit être entretenu régulièrement. Il faut aussi secouer les œufs pondus et ne pas oublier de les remplacer par des faux. Et en plus de permettre la régulation des pigeons, les pigeonniers contraceptifs possèdent d’autres avantages :

  • Il permet aux oiseaux d’avoir une maison
  • Les pigeons ont la possibilité de se nourrir correctement
Article précédentFestival d’Animation d’Annecy : 22 millions d’euros générés en 2022
Article suivantHistoire : le lac d’Annecy face aux aléas climatiques
En tant que rédactrice pour le média indépendant Annecy-Ville, je suis ravie de vous guider à travers les charmes de notre ville. Découvrez avec moi les récits, les événements et les endroits exceptionnels qui font la beauté de notre Venise des Alpes.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici