Votre média indépendant !

Plus
    AccueilVie économiqueQuel est l'impact de la crise sanitaire sur l'économie annécienne ?

    Quel est l’impact de la crise sanitaire sur l’économie annécienne ?

    La pandémie mondiale n’épargne pas le bassin annécien. Mais avec de forts atouts, l’économie résiste à la crise. D’importantes mutations sont cependant à l’œuvre.

    Les secteurs qui doivent revoir leur rapport à la clientèle

    Les habitudes de la clientèle connaissent un profond changement dans le secteur bancaire. La présence d’une agence bancaire physique parait être de moins en moins un critère important. La fermeture de nombreuses agences à Annecy en attestent. De la même façon, les banques en ligne qui proposent des frais réduits et des cartes de paiement gratuites connaissent un fort développement. Par exemple, la banque en ligne N26 qui propose une carte bancaire sans frais compte plus de 1,5 millions d’utilisateurs en France. Les avis N26 indiquent que cette banque plaît de plus en plus à la clientèle.

    Le secteur de la restauration a été fortement impacté par la fermeture des établissements qui sont très nombreux à Annecy. Cette activité emploie beaucoup de salariés qui ont perdu leur travail. Les restaurants proposent de la vente à emporter avec une carte en ligne. Beaucoup ont aussi rejoint les différentes plateformes de livraison à domicile.

    L’activité touristique dans les stations autour d’Annecy connait aussi une profonde mutation dans les habitudes de fréquentation. La fermeture des remontées mécaniques n’a pas favorisé le ski de piste. Mais par contre, la raquette à neige et le ski nordique sont plébiscités par la clientèle qui recherche ainsi un contact plus direct avec la nature.

    Au niveau de l’alimentation, l’évolution des mentalités suite à la crise sanitaire conduit les consommateurs à se tourner vers les circuits courts et les producteurs locaux. Les secteurs agricoles de la production de légumes et de fromage ont bénéficié d’une forte demande. La grande distribution doit aussi s’adapter, les consommateurs choisissent les moyennes surfaces qui se situent dans les différents quartiers de l’agglomération annécienne au détriment des grands hypermarchés en périphérie (Épagny, Seynod).

    Une économie locale soutenue par des bases solides

    Le bâtiment confirme sa bonne santé. L’activité de 2020 est proche de celle de 2019. La forte demande de logements est la principale raison de cette forte croissance. Les grandes sociétés industrielles, comme SNR qui produit des roulements, sont peu impactées par la crise sanitaire. La demande a seulement baissé pour les équipements destiné aux avions. Dans l’agroalimentaire, la société Entremont maintient une production stable. Dans l’industrie outdoor, les fabricants comme Salomon ont vu leur productions s’adapter à la nouvelle demande de sports plus proche de la nature comme le ski nordique et les raquettes à neige. Le leader mondial des raquettes TSL Outdoor a vu sa croissance fortement progresser.

    L’adaptation de l’économie annécienne est donc la clef pour passer cette période de crise sanitaire.  Les nouvelles habitudes de consommation seront durables et constituent de nouveaux leviers de croissance pour notre bassin de vie.

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    S'il vous plaît entrez votre commentaire!
    S'il vous plaît entrez votre nom ici

    Le mag'