Votre média indépendant !

Plus
    Accueil Sport Les stations de sports d'hiver seront-elles autorisées à ouvrir ?

    Les stations de sports d’hiver seront-elles autorisées à ouvrir ?

    Dans moins d’un mois les premières stations de ski près d’Annecy ouvrent d’habitude leurs pistes. Avec la crise sanitaire, la saison 2020/2021 sera-t-elle sacrifiée ?




    Des indicateurs épidémiologiques de mauvais augure

    Le préfet de la Haute-Savoie a tenu une réunion en ligne pour faire le point sur la saison des sports d’hiver dans notre département avec les acteurs concernés. Il a rappelé en préambule que les indicateurs comme le taux d’incidence restent mauvais, ce qui pourrait compromettre l’ouverture des stations, au moins dans un premier temps.

    En début d’année, la fin de saison avait été stoppée net par le premier confinement. Alors que les sports d’hiver constituent une manne financière importante pour des milliers de salariés, l’inquiétude est forte. L’autorisation d’ouverture des pistes est au centre des préoccupations du secteur. Le pratique du ski entraine le reste de l’activité économique des stations prés d’Annecy : hébergement, restauration, location de matériel.

    Le préfet a précisé que c’est le gouvernement qui aura le dernier mot mais en l’état des choses, si les indicateurs restent à ce niveau, il sera difficile d’avoir une saison d’hiver identique des précédentes. La question de la capacité hospitalière est cruciale. Il n’est pas envisageable d’avoir une concurrence entre un accident de ski et un patient malade du coronavirus. Le risque de contamination demeure élevé dans les commerces et les restaurants des stations.

    Des mesures sanitaires renforcées en cas d’ouverture

    Le représentant de l’État a insisté sur l’importance, en cas d’ouverture des stations, de pouvoir tester et isoler les cas. Dans cette optique, la Savoie a déjà commandé 250 000 tests pour le sport d’hiver. La configuration des équipements sportifs devra être repensée, en cas d’autorisation, pour permettre une distanciation physique suffisante.




    Une clientèle étrangère aux abonnés absents

    La clientèle anglaise sera probablement absente car la France est identifiée comme « pays à risque » et les vols aériens vers notre pays sont à éviter au moins jusqu’au 15 janvier. Les réservations qui représentent 400 000 sièges chaque année sont seulement de 40 000 à cette heure.

    Enfin les centre de vacances à la neige pour les jeunes sont dans une situation financière très délicate, car le chiffre d’affairse généré par la saison d’hiver représente 70 % de l’activité annuelle.

    De l’espoir pour les vacances à la montagne après la crise

    En cas d’ouverture, les stations ne feront certainement pas le plein cette saison. Le risque de faillite des établissements les plus fragilisées a été pointé du doigt par les professionnels. Une lueur d’espoir cependant vient de l’attrait par le public pour les vacances au grand air de la montagne, comme on a pu le constater cet été avec des  records d’affluence dans les stations proches d’Annecy. Il faudra surement donc attendre l’été prochain pour que l’économie touristique puisse se redresser et se remettre partiellement de cette crise inédite.

    Mise à jour du 27/11/2020 : Suite à l’allocution du Premier Ministre, les stations de sport d’hiver resteront seront ouvertes pour les fêtes de Noël, mais les remontées mécaniques seront fermées. Leur ouverture en janvier sera conditionnée à l’évolution de la situation sanitaire. Des précautions particulières sont à l’étude, comme la prises de repas uniquement en terrasse et sur les pistes. Les professionnels du secteur sont très déçus parce que la période des fêtes de fin d’année représente jusqu’à 20 % du chiffre d’affaires annuel.

    Vous pouvez consulter notre guide des stations de ski sur la Haute-Savoie.

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    S'il vous plaît entrez votre commentaire!
    S'il vous plaît entrez votre nom ici

    Le mag'

    Vacances de Noël : stations de ski ouvertes mais remontées fermées

    D'abord fermées pour Noël, les stations de sport d'hiver de Haute-Savoie seront finalement autorisées à ouvrir mais pas de ski au programme. Quelles conséquences...