Avertissement : La mairie d’Annecy vient de rendre obligatoire le port du masque dans le centre-ville et la Vieille Ville.

 

De plus en plus de stations balnéaires touristiques en France imposent le port du masque obligatoire dans les rues. C’est le cas du Touquet, Biarrittz, Bayonne, le Mont-Saint-Michel et Saint-Brieuc. Comment Annecy pourrait échapper à cette mesure sanitaire avec son importante affluence touristique ?

Coronavirus à Annecy: les mesures en place actuellement

Le port du masque est à ce jour obligatoire dans l’ensemble des lieux municipaux d’accueil du public. Depuis le 25 juillet dernier, le port du masque est obligatoire sur tous les marchés de la ville suite à la décision du nouveau maire François Astorg. Des barrières sont installées à leurs entrées et des policiers municipaux effectuent des contrôles.

La municipalité d’Annecy précise que c’est un moyen simple et efficace pour se protéger et protéger les autres et que c’est une nouvelle façon de vivre dans les lieux de forte densification humaine. On peut donc légitimement s’interroger sur la conduite à tenir dans les rues touristiques, les plages et les terrasses du chef-lieu de la Haute-Savoie.

 

Vers un port du masque obligatoire dans les rues d’Annecy ?

Il suffit de se promener à Annecy pour voir une très grande promiscuité dans les rues touristiques : Vieille Ville, zone piétonne, Pâquier. Les plages sont prises d’assaut avec les fortes chaleurs. Les bars et restaurants ne respectent que rarement la distance nécessaire entre chaque table. Bref, pour continuer à vivre dans les mêmes conditions, le port du masque parait inévitable à terme. La mairie d’Annecy n’a pas à cette heure pris un arrêté imposant le port du masque à l’extérieur d’après nos informations.

Le Premier Ministre Jean Castex avait d’ailleurs récemment conseillé le port du masque en permanence à l’extérieur sans le rendre encore obligatoire. Un mariage, le 14 juillet dernier sur un bateau sur le lac d’Annecy avait déclenché un important foyer épidémique de plus de 40 contaminations qui n’est toujours pas terminé. Les contrôles de police nationales se sont multipliés ce week-end dans les bars et restaurants d’Annecy avec plusieurs verbalisations pour non-respect des gestes barrières comme notamment le port du masque par le personnel.

De plus le ministère de la Santé estime que le virus  se transmet aussi par de fines gouttelettes en suspension dans l’air expiré par les personnes infectées et pas uniquement par les postillons.

De toute façon si la décision de rendre obligatoire le port du masque dans les rues d’Annecy est prise par le maire, elle le sera en concertation avec le préfet de Haute-Savoie.