Votre média indépendant !

Plus
    Accueil La vie des pro Un bilan positif pour le tourisme à Annecy cet été

    Un bilan positif pour le tourisme à Annecy cet été

    On aurait pu craindre après le confinement, un redémarrage difficile pour l’économie touristique sur Annecy. Mais à la fin de l’été, les retours des professionnels sont largement positifs. Nous vous proposons un état des lieux avant la rentrée.




    Un mois de juillet correct et un excellent mois d’août

    Le mois de juin annonçait une mauvaise saison touristique mais la surprise est venue des mois de juillet et d’août qui ont connu un remplissage très élevé au niveau de l’hébergement, des activités sportives, du shopping et de la restauration.

    Malgré l’absence de la clientèle étrangère non européenne, les Belges, les Hollandais et les Allemands étaient présents. Annecy a accueilli  80 % de français cet été, contre 50 % en temps normal.

    On note des tendances particulières pour cette année atypique : les touristes recherchent des sensations fortes qu’ils n’ont pas eues pendant 3 mois. Les activités nautiques, le parapente, le VTT ont connu une très forte demande. Le lac d’Annecy est un des plus beaux cadres pour la pratique du parapente en Europe. Les sites de Planfait et du col de la Forclaz sont renommés pour des baptêmes inoubliables. Vous pouvez découvrir le parapente à Annecy avec Sport Découverte. La période de l’année la plus propice pour la pratique de ce sport est d’avril à octobre, les enfants sont les bienvenus dès 5 ans et il n’y a pas d’âge limite. Récemment une personne s’est vue offrir un baptême par sa famille pour ses 90 ans.

    Les  activités de randonnées et de balades dans les Glières, les Aravis et les Semnoz étaient aussi très appréciées.




    Les loueurs très satisfaits de la saison estivale

    On pouvait voir de longues files d’attente devant les boutiques de location de vélos. La grande affluence rendait la fréquentation des bords du lac difficile pour les automobilistes avec de nombreux bouchons. Les touristes se sont reportés sur la petite reine. Les loueurs de bateau à moteur, de pédalo et de parapente n’arrivait pas non plus à répondre à une telle demande.

    D’autres activités comme le canyoning ont aussi été plébiscitées cet été sur Annecy. La région possède de magnifiques sites comme la cascade d’Angon qui se situe près des sites de décollage de parapente.

    Concernant l’hébergement, l’hôtellerie était très demandée au détriment des campings qui attirent plus une clientèle étrangère qui a fait défaut en partie. Les suites et les chambres avec vue correspondait à la demande des touristes qui voulaient se faire plaisir. La semaine du 8 août dernier le taux d’occupation était de 92 %, ce qui est un record. On peut dire que la saison est sauvée après les mois catastrophiques du début de saison.

    Les professionnels souhaitent que le flux de touristes soit réparti sur toute l’année et que des mobilités douces, comme les transports en commun, permettent de mieux relier Annecy avec les Aravis et le Semnoz. Les perdants sont les visites guidées, les visites des monuments historiques et surtout le tourisme d’affaire qui est à l’arrêt.

    Pour l’arrière-saison, il n’y a pas de visibilité avec peu de réservation. Les séjours de fin de semaine restent demandés avec la pratique des nombreux sports que propose la région annécienne.

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    S'il vous plaît entrez votre commentaire!
    S'il vous plaît entrez votre nom ici

    Le mag'

    Noël sans ski de piste : comment les stations près d’Annecy...

    Alors que le gouvernement a fermé les remontées mécaniques jusqu'au début de l'année prochaine, les petites stations de Haute-Savoie doivent se réorganiser pour sauver...