Votre média indépendant !

Plus
    Accueil Histoire & Découverte Porteriez-vous les costumes traditionnels de Haute-Savoie ?

    Porteriez-vous les costumes traditionnels de Haute-Savoie ?

    Toute une histoire se cache derrière les fameux costumes traditionnels de nos chères montagnes. On en voit peu aujourd’hui, seulement lors de certains événements comme la Descente des Alpages.  Ce costume traditionnel a laissé place aux autres modes avec le temps, même en montagne. A Annecy, on pourrait même dire que la tenue traditionnelle en 2020 ressemble plus à une combinaison de ski en hiver !




    L’origine du costume traditionnel de Haute-Savoie

    Le costume traditionnel est né au 19ème siècle, suite à la Révolution Française puis à l’abolition des privilèges. En effet, à l’époque, le peuple n’avait pas l’autorisation d’embellir ses vêtements. Les édits somptuaires savoyards régissaient les tenues du peuple, des bourgeois et des nobles. Les personnes modestes et sans statut social devaient s’habiller grossièrement.

    Entre la Révolution et l’industrialisation, on voit naître des costumes traditionnels propres à chaque village de Haute-Savoie. Les couleurs, les formes et les matières se distinguent les unes des autres. A Annecy, les femmes portaient une jupe et un caraco de laine la journée. Si besoin, elles ajoutaient un tablier pour faire la cuisine et un châle en cas de vent frais. Pour orner leurs cheveux, elles portaient un serre-tête ou une petite coiffe blanche en coton.

    Pour se rendre à l’Eglise le dimanche, ou participer à des fêtes, les Savoyardes optent pour des vêtements plus sophistiqués, comme une robe de lainage bien travaillée, un châle aux couleurs harmonieuses, un tablier en soie… La coiffe est également plus riche, parfois de couleur noire. Enfin, elles portaient une croix en guise de collier pour témoigner de leur foi (offerte par leur mari de le jour de leurs noces).

    Les hommes, quant à eux, portaient une chemise de toile large avec un « panté » qui se ramène vers l’avant, un pantalon sombre et un gilet. A cela, ils ajoutaient une ceinture de flanelle (beige, grise ou bleue) destinée à soulager les maux de ventre.  Dès la fin du 19ème siècle, la tendance est portée par la tarte, le béret typique des Chasseurs Alpins.

    Lors des festivités, les Savoyards revêtent également un costume plus riche : gilet tricoté, veste matelassée, gilet en velours de soie ou en laine tissée (tiretaine), veste noire en drap-cocher. En guise de couvre-chef, ils portaient un chapeau noir et rond en feutre. Toutefois, les hommes adoptent rapidement des tenues plus modernes et se calquent sur la mode urbaine.  Dès le 20ème siècle, les costumes traditionnels disparaissent dans les villes.

    Et aujourd’hui ?

    En 2020, les costumes traditionnels ne sont plus qu’un souvenir. On peut en découvrir à l’éco-musée du lac d’Annecy lors d’une visite. A ce jour, on peut affirmer que la mode vestimentaire des montagnes ne diffère pas des autres régions de France. Néanmoins, on reconnait bien en Annecy une ville touristique proche des stations de ski, étant donné qu’en hiver, on croise de nombreuses personnes revêtant un pantalon ski en pleine ville.

    Par ailleurs, au vu du climat, les chaussures rembourrées à crampons se retrouvent aux pieds de nombreux Annéciens et touristes lors des périodes hivernales. On note enfin que le look sportswear est très présent à Annecy, ce qui n’est pas étonnant vu que c’est une ville qui offre de nombreuses possibilités aux sportifs.

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    S'il vous plaît entrez votre commentaire!
    S'il vous plaît entrez votre nom ici

    Le mag'

    Vacances de Noël : stations de ski ouvertes mais remontées fermées

    D'abord fermées pour Noël, les stations de sport d'hiver de Haute-Savoie seront finalement autorisées à ouvrir mais pas de ski au programme. Quelles conséquences...