Annecy, son magnifique lac, ses événements magiques, son environnement naturel… Bien sûr, Annecy est une destination touristique de premier choix. Mais pas seulement ! Avec ses nombreuses zones d’activités environnantes, Annecy est également une ville très dynamique où il fait bon vivre.

Annecy, un noyau dynamique

C’est un fait, Annecy représente une destination touristique prônée depuis la nuit des temps par les voyageurs en quête de paysages époustouflants, de grand air et de baignades dans un lac aux eaux limpides. Rien que pour la fête du Lac, ce sont plus de 200 000 visiteurs qui viennent envahir la ville. Mais s’il on prend le temps de rester sur une durée plus longue, on se rend vite compte qu’Annecy est également une ville où il fait très bon vivre.

Beaucoup le disent à Annecy : « Celui qui n’a pas de travail ici, c’est vraiment parce qu’il n’en cherche pas. » En effet, Annecy est entourée de zones d’activités hébergeant une multitude d’entreprises et d’industries en tous genres. Certes, les loyers sont un peu cher et un nouvel arrivant aura peut-être un peu de mal à s’installer au début, mais une fois ses marques trouvées, le seul risque est de ne jamais repartir.

Un coeur d’activité dans le domaine du digital

A Annecy, il est même difficile de penser à un domaine d’activité qui n’y serait pas représenté. Parmi les plus développés, on compte le secteur du tourisme, évidemment, mais aussi les travaux publics et, surtout, le digital. Prenons l’exemple du référencement, ou SEO. Alors que les cœurs d’activités principaux sont Paris et Lyon, Annecy, bien plus petite en taille, arrive juste derrière, à la troisième place.

Mais ce n’est pas le référencement seul qui fait d’Annecy un noyau dans le domaine du digital. C’est plutôt l’interaction de tous les métiers du digital, tous présents dans le bassin annécien. On y trouve ainsi une multitude de développeurs de sites internet, des graphistes, des ingénieurs de la cybersécurité ou encore, avec l’arrivée récente du Big Data, des architectes et scientifiques des données. C’est l’association de toutes ces activités numériques qui font d’Annecy un noyau dans le secteur du digital.

Un maigre manque en culture populaire

S’il y a un domaine qui pourrait faire légèrement défaut à la ville, c’est sa culture populaire. Visitée par des millions de touristes chaque année et attirant également bon nombre de travailleurs, la ville est devenue très cosmopolite. Les événements qui y sont organisés chaque année sont donc définis dans le but de plaire au maximum de monde possible et manquent quelque peu d’une signature authentique.

Certes, les touristes trouveront toujours leur compte à la fête du Lac ou au festival international du film d’animation, mais pour les familles annéciennes, la ville manque crucialement d’événements populaires. Un festival d’arts de rues, par exemple, serait le bienvenu…