Avec les Vieilles Prisons, le Pont des Amours est le lieu le plus photographié d’Annecy par les nombreux touristes en vacances. Nous allons vous guider pour découvrir ce célèbre pont lors de votre visite de la ville.

Se rendre sur le Pont des Amours d’Annecy

La ville d’Annecy possèdent de nombreux canaux qui traversent son centre historique. C’est une destination romantique qui est surnommée la petite Venise des Alpes. Les eaux du canal du Vassé s’écoulent dans le lac en passant  sous le Pont des Amours. Pour le rejoindre, deux possibilités s’offrent à vous.

Derrière l’Hôtel de Ville d’Annecy, vous traversez les Jardins de l’Europe, le pont se situe sur la gauche. Autre accès, en longeant sur la droite, les bords du lac sur l’esplanade du Pâquier, vous arriverez au Pont des Amours. De chaque côté du pont, vous pouvez louer un pédalo pour découvrir le site et vous baigner en été.

Le canal du Vassé sert de port pour de nombreuses barques qui passent sous le pont pour rejoindre le lac. Le visiteur pourra admirer une vue magnifique sur le lac et la petite île des cygnes. La montagne sur le fond est le Mont Veyrier qui permet de belles randonnées de niveau facile et intermédaire.

Le pont est fréquemment photographié  pour les mariages mais aussi par les amoureux qui veulent un souvenir de leur passage à Annecy. Pour un antre angle photographique pour saisir la passerelle avec la vue sur le canal, les platanes centenaires et le lac en toile de  fond, il fait vous rendre sur les bords du canal du Vassé quand la rivière tourne vers la gauche.

Pour les cyclistes, 2 rampes de chaque côté du pont permettent de le franchir.

L’histoire du Pont des Amours

Son nom serait du justement a son utilisation comme lieu de rendez-vous pour les amoureux mais aussi plus anciennement par la présence de prostituées à cet endroit.

Historiquement, en 1845, lors de la venue de Charles-Albert de Savoie, roi de Piémont-Sardaigne, une passerelle en bois est construite pour admirer les illuminations sur le canal du Vassé. Puis en 1859, un grand pont plat à trois arches en fonte est construit par Claude Grandchamp. Mais peu adapté à la navigation des bateaux, cet ouvrage sera remplacé par un pont en fer en 1907 créé par l’archtitecte Gaspard Fruaüf.

Cette inauguration coïncide, le 8 novembre 1907 avec les inaugurations d’un monument dédié à Eugène Sue et de l’école des Balmettes.

Pour l’anecdote, les amoureux posent de nombreux cadenas sur les barrières du pont pour sceller leur amour et comme à Paris, la commune d’Annecy fait procéder régulièrement à leur retrait pour conserver la solidité de la passerelle et l’esthétisme des lieux.