Votre média indépendant !

Plus
    Accueil Histoire & Découverte Parlez-vous le patois savoyard sans le savoir ?

    Parlez-vous le patois savoyard sans le savoir ?

    Chaque région de France possède son patois, la Haute-Savoie n’échappe pas à la règle. Quels sont les mots de patois qui sont rentrés dans le langage courant ?







    Petit lexique du patois savoyard à l’usage des débutants

    Si vous êtes un nouvel habitant des Savoie, nous vous proposons un petit décryptage des expressions du patois des Savoie, pour bien vous intégrer et ne pas passer pour un “monchu”.

    Abusez des “y” dans vos phrases

    Pour les personnes originaires du reste de la France, c’est peut-être la marque du patois savoyard la plus facile et la plus fréquente à repérer. Ici, on met des “y” dans beaucoup de phrase : “Donnes-y moi !”, “Laisses-y là”, “On y verra bien”, “Tu y crois, toi ?”.

    Le “z” ne se prononce pas à la fin des noms de lieux

    Rien de plus facile pour montrer que vous êtes un touriste en goguette. Vous souhaitez aller skier à La Clusaz et pour demander votre route, vous dites “Je cherche La ClusaZ.” Le “z” ne se prononce pas à la fin des mots, La Clusaz se prononce La Clusa, la montagne de la Mandallaz, la Mandalla et le Col de la Forclaz, la Forcla. Seule exception la montagne du Semnoz se prononce bien avec son “z”.

    Le parler savoyard
    • Blanc, Andrée (Author)

    Le “mé” et le “ou bien”

    Simple, il suffit de finir vos questions par “ou bien” : On se fait une fondue ou bien ? Et remplacer le mot “encore” par mé : Tu vas mé te baigner ? Cela vous parait étrange, mais l’habitude viendra vite.

    Expressions Savoyardes – dessin de Fiorese Editions Arthéma

    Les expressions incontournables

    Comme pour chaque patois, les expressions suivantes sont utilisables quotidiennement :

    • Bonjour se dit “Adieu“.
    • Au revoir : “Arvi pa” ou simplement “Arvi”.
    • Zut : “vin diou
    • Un “bobet” est un idiot.
    • La “Yaute“, c’est la Haute-Savoie.
    • La “peuf” signifie la poussière ou la neige fraîche.
    • Se prendre une avoinée” : se faire gronder fortement
    • Un “monchu“, venu initialement de Monsieur, ce terme est péjoratif, il désigne un étranger au pays des Savoie qui croit tout savoir.
    • Y roille” veut dire simplement qu’il pleut.
    • Vous avez à faire avec une personne particulièrement tatillonne, c’est un “tâta-cul-de-polaille“.
    • Le “niollu” est un individu qui à du mal à se décider.
    • Le “pique-meurons” désigne nos amis suisses qui viennent faire du ski ou les magasins en France. A l’origine, les mures se disaient “meurons”, et le pique-meurons était le l’helvète qui venait cueillir ces fruits de l’autre côté de la frontière.
    • Le “mazot” désigne une petite habitation en montagne, à l’origine un petit grenier.
    • Pour les skieurs expérimentés, vous pouvez “envoyer du gros” et “aller dré dans le pentu” cela signifie aller vite et limiter les virages.
    • La “gnole” est un mot qui désigne un alcool produit à base de prune, de poire ou de gentiane, à consommer donc avec modération.
    • y a pas le feu au lac” est une expression qui indique que rien ne presse et que l’on doit prendre son temps.
    • Enfin la “polente” ne désigne pas le plat italien qui s’écrit polenta, mais une neige lourde et collante. Donc en cas de polente, mieux vaut mé des diots avec de la polenta en attendant une bonne peuf.

    Promo
    Les Expressions savoyardes en B.D
    • Fiorese, Laurent (Author)

    Le dictionnaire Français-Savoyard : plus de 3 000 mots et expressions

    Cet article reprend quelque expressions et mots courants du patois savoyard, si vous souhaitez approfondir cette tradition orale unique nous vous conseillons l’ouvrage suivant qui est très bien documenté et pédagogique :

    1 COMMENTAIRE

    1. Ces expressions dont il est question ici ne sont pas du langage Savoyard, juste un mauvais français employé communément,
      Par ailleurs Claude Favre De Vaugelas, Savoyard célèbre qui a inventé et organisé officiellement le vocabulaire et la grammaire française ( avant lui chaque région avait sa propre langue) prétendait qu’il n’y avait pas de patois en France mais des dizaines de langues régionales, le Savoyard n’est donc pas plus un patois que le Breton ou le Basque , mais une langue régionale ( l’arpitant ) se rapprochant d’ailleurs plutôt de l’allemand que du franco provençal du fait des origines du Saint empire Germanique de la Savoie ( kartoffel = kartifle ou tartifle selon les vallées Savoyardes )

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    S'il vous plaît entrez votre commentaire!
    S'il vous plaît entrez votre nom ici

    Le mag'

    Annecy : ouverture du parking gratuit “Parc des sports”

    Pour répondre à la demande stationnement en forte hausse sur Annecy, un nouveau parking vient d'ouvrir. Bonne nouvelle : il sera gratuit dans un...