Votre média indépendant !

Plus
    Accueil Notre agglo L'eau potable de la Balme-de-Sillingy de nouveau contaminée

    L’eau potable de la Balme-de-Sillingy de nouveau contaminée

    Mise à jour : L’eau du robinet est de nouveau potable à la Balme-de-Sillingy depuis le 31 octobre 2020.

    Selon nos sources locales, l’eau du robinet de la Balme-de-Sillingy est de nouveau contaminée. Il est donc recommandé de ne pas l’utiliser et de la boire. Pour quelles raisons ?




    La même bactérie qu’en août serait responsable de la contamination

    Au mois d’août dernier, des tests bactériologiques réalisés sur les unités de production et distribution d’eau avaient mis en évidence une contamination fécale sur le forage des Rosays et sur le captage de Nangerat. Des prélèvements au niveau du forage du lac démontraient la présence de salmonelles.




    Les réservoirs avaient fait l’objet d’un nettoyage et d’une désinfection. L’ensemble des tuyaux ont été chlorés pour détruire toutes les bactéries. Début septembre, l’Agence Régionale de Santé indiquait que les analyses permettaient de nouveau la consommation de l’eau potable.

    Les habitants avaient du faire couler l’eau cinq minutes pour finir de purger leur réseau domestique. Ce soir, les premières informations indique qu’il s’agirait du même type de bactéries qu’au mois d’août.

    Il est donc recommandé jusqu’à nouvel ordre de ne pas consommer l’eau du robinet sur la commune de la Balme-de-Sillingy. Des distributions d’eau potable sont organisées dès ce soir de 19 H à 21 H à la salle Daviet. Les horaires seront probablement avancées lors des prochains jours d’après notre source. Nous vous en informerons ici-même ainsi que sur notre page Facebook.

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    S'il vous plaît entrez votre commentaire!
    S'il vous plaît entrez votre nom ici

    Le mag'

    Les commerçants d’Annecy retrouvent-ils le sourire ?

    Après plus d'un mois de fermeture des commerces dits "non-essentiels", samedi 28 novembre, les commerçants d'Annecy retrouvaient leurs habitudes et leur clientèle. Le marathon des...