Après plus de 60 ans au centre droit, le chef-lieu de la Préfecture de Haute-Savoie passe dans le camp écologiste. Un résultat très serré  sur la commune nouvelle d’Annecy. Quels sont les conséquences de l’élection ?

Les résultats du second tour des élections municipales d’Annecy

François Astorg, le tête de liste de « Réveillons Annecy » soutenu par le parti politique Europe Écologie Les Verts, remporte les élections municipales avec 44,74 % des  voix contre 44,64 % pour le maire sortant Jean-Luc Rigaut représentant la droite et le centre. L’écart de voix est si mince que seulement 27 voix d’écart séparent le gagnant du perdant. Le troisième Denis Duperthuy obtient 10,61 % des suffrages. L’abstention était particulièrement forte avec seulement 35,97 % de taux de participation.

Le futur nouveau maire d’Annecy a appris sa victoire sur le Pâquier à l’Union Bouliste hier soir entouré de ses proches et de ses colistiers.

Arrivé second à l’issue du premier tour en mars dernier, François Astorg avait fusionné sa liste avec celle de Frédérique Lardet arrivée en troisième position. Un pari qualifié par beaucoup de mariage de la carpe et du lapin mais qui a payé.

Les conséquences concrètes de l’élection

La liste de François Astorg obtient 51 sièges au conseil municipal sur 69, celles de Jean-Luc Rigaut 15 et celle de Denis Duperthuy 3.

Le conseil municipal composé de 69 membres devrait se réunir dimanche pour élire le maire d’Annecy, puis les maires-adjoints et les conseillers délégués. Ils constitueront la municipalité c’est-à-dire l’exécutif de la commune. Dans la foulée, des commissions municipales seront instituées comme les finances, la sécurité, le sport, la culture, le développement durable. Les conseillers municipaux majoritaires et d’opposition choisiront de siéger dans la commission qui les intéressent. Chaque maire adjoint recevra une délégation du maire et animera les travaux de sa commission. Il recevra aussi des mains du maire une écharpe pour célébrer les mariages et assister aux cérémonies patriotiques.

Sur le bulletin de vote, on choisissait aussi les conseillers communautaires, c’est-à-dire les élus municipaux qu vont siéger au conseil communautaire du Grand Annecy. Cette intercommunalité représente plus de 200 000 habitants du bassin annécien. Elle exerce notamment ses compétences pour l’aide aux personnes âgées, pour la construction de logements sociaux, pour la production et la distribution de l’eau potable et pour l’économie.

Les résultats des élections municipales donnent pour la liste de François Astorg 35 sièges au conseil communautaire, 10 à celle de Jean-Luc Rigaut et 2 à celle de Denis Duperthuy. Le conseil du Grand Annecy se réunira d’ici une quinzaine de jour pour élire son Président, ainsi que ses Vice-Présidents. Comme pour la mairie, des commissions seront constituées. Les élus communautaires choisiront dans laquelle ils siégeront.

La durée de ces mandants est de 6 ans donc jusqu’en 2026.