Votre média indépendant !

Plus
    AccueilHistoire & DécouverteL'histoire des casinos en pays de Savoie

    L’histoire des casinos en pays de Savoie

    La Savoie et la Haute-Savoie sont des départements touristiques depuis près de deux siècles. De magnifiques casinos ont été construits. Quelle est l’histoire de ces lieux emblématiques ?

    Lieux de paris et jeux d’argent : une histoire ancienne

    La France comptait 190 casinos en 2016. Certains comme ceux de Nice, Monaco, Aix-les-Bains et Annecy sont des merveilles architecturales. Dans l’Histoire, il y a toujours eu des lieux pour tenter sa chance en pariant ou en jouant. 3 000 ans avant notre ère, des dés en os étaient utilisés à cette fin. A partir de 2 300 ans avant Jésus-Christ, les Chinois pratiquaient les jeux de hasard. Le terme “casino” est apparu en Italie, il désigne la petite maison retirée où l’on pouvait jouer à l’abri des regards indiscrets.

    Le premier véritable casino a été ouvert à Venise en 1638. Surnommé “Ridotto”, il désigne un endroit retiré. A cette époque, les jeux d’argent sont bannis par l’Eglise mais les vénitiens étaient nombreux à les pratiquer en secret. En France, c’était au château de Versailles que les nobles jouaient le plus. En Angleterre, les jeux d’argent se pratiquaient dans des casinos situés dans les stations balnéaires, comme à Bath. Au 19e siècle, de multiples casinos sont construits en France, comme celui de Monte Carlo, qui attirait de nombreuses célébrités. Aux Etats-Unis, les jeux se pratiquèrent d’abord dans les saloons. Puis, c’est la ville de Las Vegas qui est devenue la capitale mondiale des jeux d’argent.

    Dans les pays de Savoie, le tourisme s’est développé d’abord autour du thermalisme et des sports d’hiver. De splendides casinos sont construits à Aix-Les-Bains, Annecy, Chamonix et Evian-les-bains.

    Le Casino Grand-Cercle d’Aix-les-Bains

    Il s’agit d’un des plus célèbres casinos de France. C’est l’architecte Charles Pellegrini qui remportait le concours pour construire l’édifice en 1845. Jean-Victor Bias apporta son soutien pour boucler le financement. L’état financier de la Société du Cercle ne permettait pas d’aménager un jardin et des dépendances. Le bâtiment était inauguré en 1869.

    En 1874, l’édification d’une véranda autour du grand salon a débuté. Puis en 1878, les deux pavillons du casino sont agrandis afin de permettre la création d’une nouvelle salle de jeux et de lecture. Le casino d’Aix-les-Bains a attiré alors un large public. L’aménagement du jardin et la construction d’un théâtre sont décidés en 1880. Deux ans plus tard, le toit à croupes est remplacé par un magnifique toit bombé. Une véranda plus importante et la reconstruction du perron sont achevées en 1883. En 1906, les propriétaires ont pris  conscience qu’il fallait définir une stratégie globale au niveau de l’architecture pour assurer l’homogénéité de l’ensemble. Un salon de correspondance et un salon de conversation sont  créés. Dans les années 30, les voitures pouvaient accéder à l’entrée grâce à une double rampe.

    De 1950 à 1990, le casino a continué à évoluer avec la création des salons Victoria et Lamartine puis avec l’ouverture d’un pub et d’une discothèque. De nos jours, il accueille un grand parc de machine à sous, des tables de jeux et des tournois de poker. En dépit du développement des paris en ligne, le casino d’Aix-les-Bains est toujours très apprécié des joueurs pour son cadre unique.

    Le Casino d’Annecy

    Le casino d’Annecy n’a pas toujours été situé à l’Impérial Palace. Au départ, il se trouvait sur le Pâquier. En 1826, une salle de spectacle est construite sur les bords du canal du Vassé. Près d’un siècle plus tard, elle est complétée par un magnifique casino municipal qui attire de nombreux joueurs dans la station balnéaire alpine. Il est reconstruit plusieurs fois jusqu’en 1955 avec la création d’un cinéma. En 1980, il est détruit pour ouvrir une perspective sur le lac au moment de la construction du centre Bonlieu. Pendant 10 ans, les annéciens se passèrent de casino.

    En 1988, l’Impérial Palace est reconstruit après un incendie. En 1991, le casino s’est installé sur ce site emblématique d’Annecy, sur la presqu’île d’Albigny. Il propose aux joueurs : la roulette française, le black jack, le baccara, la roulette anglaise et le craps. En 1992, une nouvelle salle de 101 machines à sous est inaugurée. Un restaurant et un café sont ensuite intégrés dans l’espace de jeux.

    Le Casino d’Evian

    En 1870, un premier casino est construit en face du lac Léman. Il a remplacé le modeste casino d’Amphion-les-Bains. En 1884, un théâtre est bâti. Il est relié au casino par une passerelle vitrée métallique. Pour arriver à l’architecture actuelle, il fallut attendre 1909. L’architecte Jean-Albert Hébrard a remporté le concours. Le casino ressemble à une grosse pièce montée inspirée de l’église Sainte Sophie d’Istambul. La double calotte du dôme centrale est typique de style orientaliste en vogue à cette époque.

    Actuellement le casino d’Evian propose 234 machines à sous (poker et machines à rouleaux), 30 roulettes électroniques, 10 jeux de tables classiques (roulette anglaise et française, black jack et ultimate Texas hold’em poker) et 5 restaurants. Il intègre le complexe luxueux de l’Evian Resort qui comprend : un golf de 18 trous, des spas, des thermes et un hôtel de luxe.

    L’histoire mouvementée des casinos de Chamonix

    Au début du 20e siècle, le village de Chamonix se transforme en une station de sport d’hiver fréquentée par de nombreuses personnalités. Pour divertir ce public aisé, plusieurs casinos ont vu le jour. La première activité de jeux remonte à la Belle Epoque, dans les salons de l’hôtel de l’Union. Pour s’agrandir, les jeux sont transférés en face, à la Villa des Fleurs. En 1905, un casino municipal est créé au bois du Bouchet. Mal chauffé, il a eu des difficultés pour trouver une clientèle. Il a fermé ses portes en 1928.

    En l’absence de financements suffisants, les jeux s’installèrent dans les salons du Chamonix Palace. Il connait un grand succès grâce à son emplacement central et sa vue panoramique sur le massif du Mont-Blanc. En 1926, un nouvel établissement est construit : le casino du Mont Blanc, salle Michel Croz. Il va demeurer à cet emplacement jusqu’en 1970. A partir de cette date, il est hébergé dans l’ancien Hôtel Royal de Chamonix. Il propose actuellement aux joueurs : 70 machines à sous (avec rouleaux mécaniques, vidéo et poker),  4 jeux de table (roulette anglaise, black jack et Texas hold’em ultimate) et des jeux électroniques (roulettes anglaises et backjack).

    Les pays de Savoie proposent des loisirs variés depuis plus d’un siècle aux touristes. Et les casinos font partie du paysage des divertissements.

    Article réalisé en partenariat avec la société NetBet.

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    S'il vous plaît entrez votre commentaire!
    S'il vous plaît entrez votre nom ici

    Le mag'

    Fête de la musique à Annecy

    Fête de la Musique d’Annecy du 21 juin 2022 : le...

    Le coup d'envoi est lancé pour la Fête de la musique d'Annecy 2022, 41ᵉ édition ! Elle aura lieu, comme chaque année, le 21...