Votre média indépendant !

Plus
    Accueil Le Zoom L'immobilier neuf à Annecy : état des lieux du marché

    L’immobilier neuf à Annecy : état des lieux du marché

    La crise sanitaire liée à l’épidémie de coronavirus bouleverse en profondeur l’économie en Haute-Savoie. Est-ce que le marché de l’immobilier neuf parvient à se maintenir au niveau élevé qui était le sien avant la crise ?




    Un marché annécien tendu mais haussier depuis la crise sanitaire

    Annecy et son agglomération constituent un secteur immobilier historiquement très recherché. Les réservations dans le neuf avaient un peu baissé, pas faute de client mais plutôt faute de biens. En effet les mises en ventes étaient en baisse en raison de freins multiples : un foncier rare, cher et convoité, des plans locaux d’urbanisme exigeant au niveau de l’environnement, un nombre de logements sociaux imposés dans chaque programme.

    De plus les promoteurs mentionnent des coûts de construction élevés et des entreprises de BTP débordées. Pourtant, comme l’explique ici le Directeur Commercial de MGM Constructeur, aucun retard de livraison n’est à prévoir. L’expérience de la promotion immobilière en station de ski permet à MGM de prévoir des délais rigoureux pour tenir les calendriers de livraison de ses programmes. La période de confinement impacte cependant certains chantiers qui ont pris un peu de retard chez certains promoteurs.

    Les prix au m², s’envole à plus de 5 000 € du m² en moyenne. Ainsi la part des investisseurs diminue pour ne plus représenter que 25 % des acheteurs. La rentabilité locative est plus délicate de ce fait dans le cadre du Pinel. En 2019, le marché immobilier neuf représentait près de 1 000 transactions. 2020 sera une année à part mais on peut penser que le chiffre sera inférieur, contrairement au niveau de prix qui devraient se consolider à la hausse.




    Des prix élevés mais disparates selon les secteurs de l’agglomération d’Annecy

    Le point saillant concernant le dynamisme du marché neuf de l’immobilier à Annecy, c’est des taux d’intérêt qui demeurent historiquement très bas. Les analystes financiers estiment que cette tendance devrait se poursuivre au moins jusqu’à la fin de l’année. C’est la garantie d’une dynamique soutenue sur ce marché de la pierre.

    L’agglomération d’Annecy constitue un tissu économique et touristique très dynamique avec plus de 220 000 habitants. Les prix au m² sont élevés mais ils varient d’un secteur à l’autre :

    • Le fameux triangle d’or entre Bonlieu, les Galeries Lafayettes et l’avenue d’Albigny est le plus cher en dépassant facilement les 6 à 7 000 euros.
    • Les secteurs entre la place des Romains et l’avenue de Cran est plus abordable avec cependant une proximité avec le centre-ville.
    • Le bas d’Annecy-le-vieux reste assez cher avec un foncier très élevé s’il est proche du lac.
    • Les communes de Cran-Gevrier et Meythet sont accessibles pour les jeunes ménages avec des programmes adaptés.
    • Les communes Seynod et de Pringy proposent aussi fréquemment des grands programmes certes un peu éloignés mais bien desservis par les transports en commun.

    Un investissement immobilier dans le neuf sur l’agglomération d’Annecy reste un bon placement sur le long terme, notamment avec les frais de notaire réduits. Avant d’acheter vous pouvez consulter nos conseils sur les démarches à prévoir en cas de déménagement.

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    S'il vous plaît entrez votre commentaire!
    S'il vous plaît entrez votre nom ici

    Le mag'

    Les commerçants d’Annecy retrouvent-ils le sourire ?

    Après plus d'un mois de fermeture des commerces dits "non-essentiels", samedi 28 novembre, les commerçants d'Annecy retrouvaient leurs habitudes et leur clientèle. Le marathon des...